Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 juillet 2017 - 09:46 | Mis à jour : 09:51

Porte-à-porte des candidats du Mouvement lavallois

Par Salle des nouvelles

Depuis déjà quelques semaines, le chef du Mouvement lavallois et maire de Laval, Monsieur Marc Demers, utilise ses soirées et ses rares temps libres à accompagner les candidats du parti qui brigueront les suffrages aux prochaines élections municipales au cours de leur porte-à-porte de district.     

« À chaque porte qui s’ouvre, c’est une nouvelle idée ou de nouvelles suggestions qui traduisent bien la volonté des citoyens de participer à l’amélioration de leur ville, mais aussi du sentiment de confiance qu’ils éprouvent envers toute notre équipe. Pour nos candidats et moi c’est une grande source de motivation » a commenté M. Marc Demers au cours d’une de ces sorties. 
Rappelant qu’il peut compter sur son équipe d’élus expérimentés, dévoués et particulièrement à l’écoute des citoyens lavallois, le chef du Mouvement lavallois et maire de Laval, constate également que les nouveaux candidats du parti, présents dans l’ensemble des différents districts de Laval, ont toutes les qualités d’intégrité, d’honnêteté et de compétence pour bien représenter tous leurs citoyens.

« Le porte à porte effectué dans mon district de Souvenir-Labelle est marqué par un accueil enthousiaste et chaleureux de la part des citoyens que nous rencontrons. Les électeurs s’engagent naturellement à nous appuyer en novembre, au moment des élections » conclu Mme Sandra El-Helou, candidate pour le Mouvement lavallois —Équipe Marc Demers dans le district Souvenir-Labelle. 

«De toutes ces rencontres avec les citoyens, je retiens l’expression générale de la satisfaction des changements effectués ou en cours à Laval et le magnifique encouragement qu’on nous témoigne afin de poursuivre le travail amorcé par la nouvelle administration»
Marc Demers

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.