Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juillet 2017 - 14:50

150 citoyens exceptionnels dans Alfred-Pellan

Par Salle des nouvelles

Le député d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono, en la présence de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation et responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, ainsi que du maire suppléant de Laval, David De Cotis, a remis aujourd’hui 150 médailles de reconnaissance à des citoyens ou organisations de la circonscription pour leur contribution et réalisations exceptionnelles. 

Plus de 400 citoyens ont assisté à l’événement qui a débuté par la levée officielle du drapeau du Canada 150 pour souligner le 150e anniversaire de la confédération. Ce sont les cadets de l’escadron 784 St-Vincent-de-Paul, les cadets de l’armée royale canadienne du corps de cadets 2567 Dunkerque et 3028 St-François qui ont procédé à l’installation du drapeau.

Par la suite, le député a procédé à la remise des médailles pour les citoyennes et citoyens, entreprises et organismes à but non-lucratif qui ont été nommés dans le cadre de son concours de reconnaissance dans l’une des catégories suivantes : Sports, Arts, Communautaire, organismes, Aînés, Jeunes, Mentors, Jeunes entrepreneurs et professionnels, Professionnels Affaires ou Émérites. 

« J’ai pu constater depuis mon élection en 2015 à quel point les gens d’Alfred-Pellan sont talentueux, généreux, déterminés et dévoués. C’est pour cette raison que j’ai voulu, en ce 150e anniversaire de notre magnifique pays, souligner la contribution de toutes ces personnes importantes pour notre communauté. C’est une grande fierté de pouvoir leur remettre une médaille de reconnaissance pour des réalisations qui sont trop rarement mises de l’avant. »    - Angelo Iacono, député d’Alfred-Pellan

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.