Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 août 2017 - 09:13

Les candidats du Mouvement lavallois ̶ Équipe Marc Demers en tournée dans les commerces de proximité

Par Salle des nouvelles

Avec le chef du Mouvement lavallois ̶ Équipe Marc Demers en tête, les conseillers et candidats du parti ont entamé vendredi dernier la tournée des dépanneurs et des commerces de proximité de Laval. Accompagné du maire de Laval, M. Marc Demers, la première équipe à présenter 21 candidats dans chacun des districts de Laval pour les élections de novembre prochain, a reçu un accueil chaleureux et enthousiaste de la part des commerçants visités.

«C’est évident que nous allons continuer à rencontrer les commerçants de proximité dans les districts, tout comme nous le faisons dans notre porte à porte pour les citoyens mais nous voulions marquer le coup en leur consacrant une activité spécifique. Nous avons été accueillis avec le sourire par près de 300 commerçants de quartier et nous avons reçu de nombreux appuis,» a déclaré le maire de Laval et chef du Mouvement lavallois, M. Marc Demers.

Les conseillers et les candidats du parti ont eu l’occasion d’échanger avec les personnes rencontrées dans les différents commerces et de partager le bilan de Marc Demers, nouveau maire de Laval depuis 2013, et de son équipe qui a su l’appuyer tout au long de ce premier mandat où on a pu remettre l’administration municipale sur les rails du succès.

«Nous venons de terminer une semaine très solide au chapitre de la conservation de l’environnement et d’une vision d’avenir partagée avec les citoyens pour Laval avec le tout nouveau schéma d’aménagement. Nous avons l’intention de poursuivre ce travail ensemble avec la population et ce, pour le plus grand intérêt des Lavalloise et des Lavalloises», a conclu Marc Demers, maire de Laval et chef du Mouvement lavallois  ̶  Équipe Marc Demers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.