Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 août 2017 - 14:05

Le Parti Laval-Équipe Michel Trottier complète son équipe de candidats

Par Salle des nouvelles

Le Parti Laval-Équipe Michel Trottier présentera 21 candidat(e)s dans autant de districts électoraux aux prochaines élections municipales, le 5 novembre prochain. La nomination de Guy Lalande dans le district Duvernay-Pont-Viau conclut le processus de sélection du parti politique d’opposition. 

Équipe complète 
Principale opposition à l’hôtel de ville avec 3 conseillers élus, le Parti Laval-Équipe Michel Trottier est le premier parti politique d’opposition à présenter des candidats dans chacun des districts électoraux. Le candidat à la mairie et conseiller municipal de Fabreville, Michel Trottier, se dit extrêmement fier d’avoir rassemblé une équipe complète au sein de sa formation politique, qui proposera un programme électoral axé sur la proximité et l’innovation au cours des prochaines semaines.

 « M. Demers a délaissé la qualité de vie des citoyens au profit des investissements dans le centre-ville. Laval doit investir dans les quartiers résidentiels pour innover en matière sociale et communautaire. Laval a ses propres couleurs, qui doivent être vivifiées le 5 novembre prochain. Je suis très fier de compter sur 21 candidat(e)s de qualité pour défendre cette vision. » S’est exprimé M. Trottier. 

Leader reconnu par ses interventions au conseil municipal et ses qualités de personne rassembleuse, Michel Trottier a réussi en quelque 18 mois à mobiliser un parti politique complet.

« Devenir maire de Laval est pour moi une occasion de me dédier pendant quatre ans à améliorer la qualité de vie de tous les citoyens. C’est un choix de cœur qui devrait être rassurant pour les citoyens. » Expose M. Trottier. 

Citoyens d’abord
Michel Trottier rappelle que contrairement à ses deux principaux adversaires,  l’engagement politique de son équipe n’est pas motivé par la carrière politique, mais par le désir de remettre la qualité de vie des citoyens au cœur des décisions municipales et de redonner à Laval la place qu’elle mérite sur l’échiquier politique québécois.

« Notre engagement envers Laval est motivé par une passion commune pour l’urbanisme, les politiques sociales et la politique de proximité que nous permet le gouvernement municipal. Les citoyens de Laval peuvent compter sur une équipe sincère, directement impliquée dans les milieux de vie lavallois. » A expliqué Michel Trottier.  

L’Équipe du Parti Laval-Équipe Michel Trottier poursuit le porte-à-porte consultatif qui permet de récolter les idées des citoyens par le biais de sa campagne « BONJOUR ». Le programme électoral du parti sera présenté au cours des prochaines semaines. 

Sur la photo, de gauche à droite à partir du fond: George Adamou (L'Abord-à-Plouffe), Grégoire Bergeron (L'Orée-des-Bois), Fabio Interdonato (Saint-Bruno), Michel Cantin (Auteuil), Nancy Cabana (Marc-Aurèle-Fortin), Frédérick Bertrand (Marigot), François Pilon (Laval-les-Îles), Pierre Anthian (Laval-des-Rapides), Jean Coupal (Souvenir-Labelle), Claude larochelle (Fabreville) Gilles Boudreau (Vimont), Jacques Roberge (Renaud), Fabrice Kamion (Saint-François), Hanane Nasr (Saint-Martin), Liane Dufour (Sainte-Dorothée), Sylvie Richer (Saint-Vincent-de-Paul),  Chloé Thauvette (Concorde-Bois-de-Boulogne), Michel Trottier (Mairie), Guy Lalande (Duvernay-Pont-Viau), Andréanne Fiola (Sainte-Rose), Jeanine El Turk (Chomedey). Absente sur la photo, Christine Mitton est candidate dans le district Val-des-Arbres. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.