Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2017 - 14:51

Le chef du Mouvement lavallois et maire de Laval, Marc Demers présente son bilan et ses candidats dans les districts de l’Est

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le chef du Mouvement lavallois et maire de Laval, Monsieur Marc Demers, accompagné de David De Cotis, membre du comité exécutif et conseiller municipale du district de Saint-Bruno, ont présenté aujourd’hui le bilan des réalisations du parti dans les districts de l’Est ainsi que les candidats du Mouvement lavallois qui brigueront les suffrages dans ces districts le 5 novembre prochain.

« Depuis 2013, Laval affiche une excellente performance. Le Mouvement lavallois a redressé Laval de façon spectaculaire. C’est un fait largement reconnu. Le plus récent exemple vient de l’Institut d’administration publique du Canada qui nous a décerné un prix prestigieux. L’Institut de l’administration publique du Québec a aussi honoré Laval cette année. Grâce à la gouvernance du Mouvement Lavallois, les citoyens profitent d’une des villes les mieux gérer au Québec, voire même au Canada » a déclaré le chef du parti et maire de Laval, Marc Demers.   

Au niveau des districts, le bilan du Mouvement lavallois est tout aussi solide. 

Saint-François
Dans St-François, le Ville a consenti un grand effort pour améliorer l’accès aux services municipaux. Ces efforts sont marqués par la construction de la nouvelle caserne de pompiers 5 ainsi que l’arrivée d’un centre communautaire et d’une bibliothèque. Il faut y ajouter la rénovation tant attendue de l’aréna St-François qui s’est terminée cette année. Aussi, un projet pilote de taxi collectif dans le secteur St-Noël-Chabanel a été implanté par la STL.

En réalisant ces projets, l’administration Demers a donné un essor extraordinaire au district de St-François qui avait trop longtemps été négligé. Des projets de réfection des infrastructures ont également été réalisés. Entre autres, des grands travaux d’aqueduc sur plusieurs rues ont été faits pour réduire les surverses qui polluent les rivières. Des travaux sont aussi prévus sur la conduite d’eau maitresse, un investissement de 17,5 M$. 

« En appuyant Éric Morasse du Mouvement Lavallois, les citoyens de St-François vont envoyer à l’hôtel de ville un conseiller qui participe directement à la vision de développement de l’équipe Demers » a déclaré David De Cotis.   

St-Vincent-de-Paul 
L’ouverture depuis juillet du Parc Merlot dans le secteur de Val-des-Ruisseaux ainsi que de la reconstruction de la piscine olympique extérieure au Centre de la nature sont  deux exemples de l’essor de St-Vincent-de-Paul. Le centre communautaire Groulx a profité d’une réfection et l’aréna Yvon-Chartand a été complétement rénové. L’aménagement de jeux d’eaux au parc des Trembles et l’aménagement d’une piste cyclable et de trottoirs au boulevard des Cépages ont été annoncés. Le lancement de grands projets a aussi été à l’ordre du jour dans le district dont la phase 1 de la construction de l’usine de biométhanisation et l’achèvement en 2019 du Centre de service animalier d’une valeur de 15,5 M$. Le district a également vécu un tournant Vert grâce au Mouvement lavallois avec la plantation de 10 000 arbres au centre de la Nature et l’élargissement de la collecte de matières organiques dans le secteur. « Paolo Galati a représenté les citoyens du quartier avec conviction et énergie. Il est prêt à poursuivre le travail pour 4 ans. Saint-Vincent-de-Paul a besoin toi Paolo » a déclaré le chef du parti, Marc Demers.   
Val-des-Arbres
Dans le secteur Val-des-Arbres, la sécurité et l’amélioration de l’environnement naturel du district a été au centre des préoccupations ces quatre dernières années. La restriction à la circulation de camions lourds dans Val-des-Brises a nettement amélioré la  sécurité des citoyens. La concrétisation imminente de l’échangeur Val-des-Brises qui traversera l’A-440 favorisera la fluidité des déplacements dans ce secteur. Les parcs du district ont également profité de réfections; parc de la Mauricie, parc Alpha-Leblanc, parcs Val-des-Arbres et Lobtinière. Ces travaux se poursuivront en 2018 avec l’aménagement d’un chalet au parc Royal 22e régiment. Finalement, les résidents de Val-des-Arbres pourront profiter du nouveau parc Robert-Bourassa sur la rue Chagall. La protection de la hêtraie du Bois Papineau ajoute à cette liste un élément de préservation de l’environnement. « Ma collègue Christiane Yoakim a consacré beaucoup d’énergie à mener à bien tous ces projets et je sais que les résidents de Val-des-Arbres vont t’exprimer massivement leur appui le 5 novembre prochain. » a tenu à souligner M. De Cotis.   

Duvernay-Pont-Viau
Sous le leadership de Stéphane Boyer, le district de Duvernay-Pont-Viau amorce une transformation en profondeur. Déjà, le travail est bien entamé pour revitaliser l’entrée de ville Pont-Viau qui en a grandement besoin. À cette fin, de nombreuses consultations publiques ont eu lieu en 2016 et le quartier auquel rêvent les citoyens est sur le point de se déployer. Déjà, la Ville a acquis les bâtiments désuets à la sortie du pont et un parc y sera aménagé. De plus, une étude est présentement en cours pour implanter un YMCA dans le quartier Pont-Viau. La création d’une association de commerçant a aussi contribué à mobiliser les forces vives de ce quartier en évolution. Au plan de actions immédiates, 38 M$ ont été investis dans le secteur pour améliorer les services d’autobus sur les boulevards de la Concorde et des Laurentides. S’ajoute le réaménagement du parc St-Maurice et la réfection de la piscine et du chalet du parc-école Jacques-Bourdon. 

« Malgré son jeune âge, Stéphane Boyer est un pilier de l’administration Demers. Sa vision et son leadership sont en train de transformer son district. Nous sentons bien sur le terrain que les citoyens lui donnent leur appui » a ajouté M. De Cotis.    

Vimont
« Dans le quartier de mon collègue Michel Poissant, conseiller municipal de Vimont, ce sont principalement les infrastructures qui touchent les citoyens dans leur quotidien qui ont été bonifiées. Michel, je le dis sans retenue, tu es un conseiller municipal exemplaire et le Mouvement lavallois est fier de la confiance que te témoigne les citoyens de Vimont » a déclaré d’entrée de jeu M. De Cotis.  

Les actions prises pour améliorer la circulation dans le quartier ont marqué son mandat. En effet, la rue Lucerne sera aménagée de trottoirs et d’une piste cyclable, tout comme le boulevard St-Elzéar qui a connu une réfection. À cela s’ajoute le déneigement du sentier de la gare Vimont à partir de la rue Renaix et un nouvel abribus sur le boulevard Normand-Béthune. De plus, pour assurer la qualité de vie des citoyens, un investissement de 13 M$ pour le mur antibruit de la 440 et la construction d’un écran acoustique a été fait. Également, l’entrée du centre communautaire Vimont a été réaménagée, la piscine du parc Prévost a subi une réfection majeure et, d’ici 2019, 19 M$ seront investis pour la réhabilitation d’infrastructures. Vimont est aussi plus vert en raison de l’acquisition de terrains pour la protection du Bois Vimont et l’élargissement de la collecte de matières organiques dans le secteur.

St-Bruno
« Dans mon district, St-Bruno, je suis particulièrement heureux des améliorations faites au parc Lausanne » a entrepris M. De Cotis. Des investissements considérables permettront l’arrivée d’un centre communautaire, d’un parc canin et de 900 arbres supplémentaires. Toujours au parc Lausanne, nous avons redonné au public l’accès au terrain de soccer qui était fermé depuis 2011 en remplaçant la surface qui a été installée incorrectement à l’époque. À cela s’ajoute l’ajout d’une toiture et de projecteurs pour les terrains de bocce. D’autres parcs de St-Bruno ont également été améliorés. Notamment, le parc Père-Vimont où une patinoire avec mini-bande et une patinoire pour patin libre ont été installées, puis le parc l’Odyssée des jeunes où un centre d’athlétisme sera créé en 2018. « Après plusieurs années de discussions avec le ministère de l’Environnement, nous entreprendrons bientôt l’assainissement du ruisseau Paradis, dont l’insalubrité est la cause de nombreux désagréments. Finalement, nous pouvons nous réjouir d’autres projets dans le secteur. Pensons aux rénovations de la bibliothèque Laure-Conan et son ouverture 7 jours sur 7, l’élargissement de la collecte de matières organiques ou encore la réduction de la vitesse permise dans les secteurs résidentiels » a complété M. De Cotis en ajoutant que « J’ai mis tout mon cœur pour que ces projets se réalisent. Je m’engage aujourd’hui formellement envers les citoyens de Saint-Bruno à continuer à les écouter, à les défendre et à les servir » a déclaré M. De Cotis.  

Auteuil
« Pour conclure avec cette présentation des réalisations des districts de l’Est, je vous parlerai du quartier d’Auteuil représenté au Conseil municipal par Jocelyne Frédéric-Gauthier. Jocelyne par son écoute constante des citoyens a su agir sur des enjeux qui les touchent depuis longtemps. Je pense, entre autres, à l’investissement de 1 M$ sur la rue Prince-Rupert pour s’ajuster aux défis posés par les égouts pluviaux. Ce fut un chantier de grande envergure qui a eu un impact considérable. Outre les travaux sur la rue Prince-Rupert, d'autres travaux sur l'avenue des Perron et la rue Pegguy sont en cours. Mme Frédéric-Gauthier a aussi milité pour la réduction de la limite de vitesse à 40 km/h en zones résidentielles. Au niveau de l’environnement, il faut mentionner l’acquisition de terrains pour la protection du bois d’Auteuil, l’ajout d’arbres tout le long du boulevard des Laurentides et l’addition de plus de 600 portes pour la collecte de matières organiques. Les rénovations du centre communautaire des Érables et de l’aréna Mike-Bossy sont aussi des réalisations importantes, sans oublier l’aménagement de jeux d’eau au parc des Saules. Jocelyne fait un travail de proximité avec les citoyens de son district. Présente, à l’écoute et disponible, elle est bien enracinée dans Auteuil et son second mandat promet d’être aussi fructueux pour ses citoyens qui lui accorderont leur confiance » a terminé le maire Demers.   

 « Ce bilan des réalisations de notre équipe démontre de façon éloquente la différence que peut apporter dans un district le travail d’une équipe compétente, dévouée et sérieuse. Les conseillers de l’Est ont aujourd’hui un atout qu’ils n’avaient pas en 2013 : quatre années d’expérience dans la gouvernance municipale. »

« Sur le terrain, nous ressentons la confiance des citoyens. Nous leur donnons rendez-vous le 5 novembre prochain pour nous confier un deuxième mandat. »  

Les candidats du Mouvement lavallois dans les districts de l’Est sont : David De Cotis, conseiller municipale de Saint-Bruno, Éric Morasse, candidat  dans Saint-François, Paolo Galati, conseiller municipal de Saint-Vincent-de-Paul, Jocelyne Frédéric-Gauthier, conseillère municipale de Auteuil, Christiane Yoakim, conseillère municipale de Val-des-Arbres, Michel Poissant, conseiller municipal de Vimont et Stéphane Boyer, conseiller municipal de Duvernay-Pont-Viau. 

Sur la photo:
Paolo Galati, conseiller municipal de Saint-Vincent-de-Paul, Christiane Yoakim, conseillère municipale de Val-des-Arbres, Michel Poissant, conseiller municipal de Vimont, David De Cotis, conseiller municipal de Saint-Bruno et vice-président du comité exécutif, Marc Demers, maire de Laval, Jocelyne Frédéric-Gauthier, conseillère municipale d'Auteuil et Éric Morasse, candidat dans Saint-François

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • je ne comprend pas cet administration on continue a augmenter les taxes pendant que la ville engrange des surplus qui plus est cet administration a décidé de donner a des organismes l’argent volé par vaillancourt pourtant ce sont les propriétaires qui en ont fait les frais quelle mauvaise décision. Une fontaine en avant de l’hôtel de ville quel dépense inutiles .

    C’est une administration style de gouvernement des année 2000 on dépense sans compter de toute façon on augemente les taxes Crisse de belle gang de crosseur vous devriez être en prison pour avoir volé le peuple, j’ai le goût de vomir en vous voyant

    daysie - 2017-09-06 18:35