Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 septembre 2017 - 11:10

HOMMAGE À JACQUES ST-JEAN

Éric Morasse salue les années de service public de Jacques St-Jean

Par Salle des nouvelles

M. Éric Morasse, candidat dans St-François pour le Mouvement lavallois - Équipe Marc Demers et président du parti, rend hommage à M. Jacques St-Jean qui a annoncé, hier, son retrait de la vie politique sur la scène municipale lavalloise.

«Pendant 6 mandats consécutifs, Jacques St-Jean a assuré la représentation des citoyens de St-François et, en cela, on doit lui rendre hommage pour ses 24 années de service public. M. St-Jean mérite notre estime non seulement parce qu’il a œuvré au conseil municipal mais, aussi, parce qu’à titre de citoyen il s’est toujours engagé à fond dans les activités de la communauté» a déclaré M. Éric Morasse candidat dans St-François.

En saluant l’homme engagé, M. Morasse s’est dit persuadé que M. St-Jean allait continuer à s’impliquer auprès de la population sur une base citoyenne.

«Pour St-François, je souhaite obtenir la confiance des électeurs pour m’atteler à la tâche afin de poursuivre le mouvement amorcé par notre parti. Je veux que le vent de renouveau qui souffle sur le quartier, avec la construction de la nouvelle caserne et le centre de proximité que l’administration Demers réalise entre autres pour nous, se maintienne tout au long du prochain mandat » a conclu M. Éric Morasse candidat dans St-François pour le Mouvement lavallois - Équipe Marc Demers.    

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.