Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 septembre 2017 - 09:27

Prolongement du métro, un objectif à long terme pour le Parti Laval

Par Salle des nouvelles

Le candidat à la mairie et chef du Parti Laval, Michel Trottier, stipule que le prolongement du métro à Laval, annoncé par Marc Demers, n’est pas réalisable à court terme puisqu’il dépend d’investissements des autres paliers gouvernementaux. M. Trottier réitère l’importance d’améliorer d’abord les services existants à l’intérieur de l’île de Laval. 

Mobilité interne 
Longtemps considérée comme une ville de transit vers Montréal, Laval conjugue avec un problème de fluidité à l’intérieur de l’île, souligne Michel Trottier. Selon lui, il faut améliorer les services existants d’abord. 

« Le prolongement du métro dépend des investissements provinciaux qui ne sont pas sur la table actuellement. Nous devons d’abord améliorer le réseau d’autobus, qui n’est occupé qu’à 50% en dehors des heures de pointe. En proposant l’autobus gratuit pour les étudiants postsecondaires, on veut retarder l’achat d’une voiture, diminuer l’achalandage des voies et maximiser l’occupation des autobus. Évidemment, c’est également une contribution municipale à la réussite des jeunes». Explique M. Trottier. 

En plus de la gratuité de l’autobus offert aux étudiants, le Parti Laval-Équipe Michel Trottier entend créer des circuits reliant les pôles est et ouest de la ville, créer un réseau d’autobus de nuit, permettre à plus d’usagers d’utiliser les voies réservées, relier tout le réseau cyclable de Laval et faciliter les accès au Réseau Électrique Métropolitain (REM). 


Urgence d’améliorer la mobilité 
Pour Monsieur Trottier, une nouvelle station de métro est souhaitable, mais ne répond pas à l’urgence d’améliorer la mobilité sur l’île de Laval. 

« Nous sommes tous d’accord pour prolonger la ligne orange. Par contre, Marc Demers ne peut pas annoncer cette volonté sans avoir de propositions d’investissement concret des autres instances gouvernementales. Il s’isole encore une fois ». Critique Michel Trottier. 

La population croissante de Laval et le nombre grandissant de voitures génèrent d’importants problèmes de fluidité sur les voies routières. Le manque d’espace de stationnements, la congestion automobile et les délais d’attente pour le réseau d’autobus doivent trouver des solutions immédiatement, selon Monsieur Trottier. 

« La mobilité, c’est une problématique urgente à Laval. Parler d’une future station de métro sans investissements et sans échéancier, ce n’est pas sérieux. Il faut proposer aux Lavallois des solutions concrètes aux inconvénients quotidiens dès maintenant. »Stipule M. Trottier.  ​​

Le Parti Laval-Équipe Michel Trottier invite les citoyens à encourager leur démarche visant la proximité et l’innovation, en les appuyant le 5 novembre prochain. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.