Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 septembre 2017 - 09:14

Marc Demers annule une remise de médailles puisque l’un des récipiendaires est candidat avec Jean-Claude Gobé

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le chef d’Action Laval et candidat à la mairie, Jean-Claude Gobé, dénonce la décision ultra-partisane du bureau de Marc Demers d’annuler la cérémonie de remise de la Médaille du souverain pour bénévolat à M. Vania Atudorei, candidat dans Laval-des-Rapides avec Action Laval ainsi qu’à deux autres récipiendaires.

C’est à la demande du Gouverneur général, au mois de septembre, que Marc Demers s’est engagé remettre à M. Vania Atudorei la médaille du souverain pour les bénévoles mardi prochain, à la dernière séance du Conseil municipal avant l’élection du 5 novembre.

« J’ai annoncé M. Atudorei comme candidat dans Laval-des-Rapides dimanche dernier lors de mon Grand lancement, ça n’a pas pris de temps pour que Marc Demers et son équipe annulent et reportent la cérémonie à une date après l’élection », a indiqué Jean-Claude Gobé.

 « Je déplore le manque de sérieux et de professionnalisme de Marc Demers qui est plus intéressé à dorer son image en période électorale qu’à honorer des citoyens de Laval qui ne lui sont pas acquis », a déclaré le candidat dans Laval-des-Rapides et récipiendaire de la Médaille du souverain pour bénévolat, M. Atudorei, « on m’a confirmé cet honneur il y a déjà plus d’un an et neuf mois », a-t-il ajouté.

Rappelons que M. Atudorei est professeur émérite et Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques, l’une des plus anciennes et prestigieuses distinctions remises par décret du Premier ministre français, aux membres les plus émérites du corps enseignant, en France et dans le monde.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • J'espère que M. Marc Demers viendra s'expliquer sur la place publique!
    Nous avons besoin de transparence et de respect à Laval.

    Citoyenne outrée - 2017-09-29 16:00