Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2017 - 08:47

LETTRE OUVERTE | Alain Leboeuf, candidat d’Avenir Laval - Équipe Sonia Baudelot, veut améliorer les services offerts aux citoyens du district de Saint-Vincent-de-Paul.

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Non seulement Saint-Vincent-de-Paul a besoin d’une revitalisation afin d’y réinsuffler de la vie (sujet d’un article précédent), mais il faut aussi penser aux services à la population déjà présente. Encore là, Saint-Vincent-de-Paul souffre du désengagement de la ville depuis trop longtemps.
 
Encore une fois, ce ne sont pourtant pas les idées qui manquent :

  • Rénovation du théâtre du Vieux-Saint-Vincent
  • Transformation du terrain vague au coin de la rue Saint-Henri et de l’avenue Champagnat en parc à chien
  • Transformation de la section en gravier du parc Rodolphe-Lavoie en surface multisport (basketball, roller-hockey, etc.) ce qui laisse toujours la flexibilité d’avoir une patinoire gelée en hiver)
  • Désengorgement de la circulation par le prolongement de Saint-Martin jusqu’à la Montée Saint-François
  • Amélioration de déneigement, non seulement aux abords des écoles, mais dans toutes les rues de Saint-Vincent-de-Paul qui, depuis quelques hivers, se transforment en patinoire de la 1ière tempête de neige jusqu’à la fonte du printemps.
  • Connexion de la piste cyclable du boul. St-Martin avec celle du boul. Lévesque, soit en passant par la prolongation du boul. St-Martin proposée ci-haut puis de la Montée Saint-François, soit, suite à une entente avec le Collège Laval pour passer par leur terrain, directement avec celle se terminant à la place J-Eudes-Blanchard.
  • Borne de réparation de vélo en libre-service comme il y en en aux abords de la piste cyclable dans le quartier Ahuntsic à Montréal.


Il s’agit d’avoir la volonté politique d’investir dans l’est de Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Ces dépenses plus les autres, vous allez les financer comment? Oui vous allez trouver l'argent où? Chez le contribuable?

    kamel - 2017-10-06 09:10