Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 octobre 2017 - 11:04 | Mis à jour : 11:05

Rapport du maire sur la situation financière

Par Salle des nouvelles

C’est lors du conseil municipal du 4 octobre que monsieur le maire, Marc Demers, a déposé le rapport sur la situation financière de la municipalité pour l’année 2016.
 
Laval a terminé son année financière 2016 avec un surplus de 27 M$, ce qui représente 3,3 % des revenus provenant des activités de fonctionnement de 816 M$. Ce surplus est le résultat d’une gestion serrée qui apporte des économies sur les dépenses. Ce résultat est composé de revenus non récurrents de 8,5 M$ provenant de la récupération des sommes payées injustement à la suite de fraudes ou de manœuvres dolosives dans le cadre de contrats publics. Une gestion saine et rigoureuse des finances publiques a également contribué au résultat de l’exercice en générant des économies sur les dépenses. Des économies ont aussi été réali­sées sur les frais de financement et sur d’autres variations positives et négatives, qui composent le surplus de l’exercice.
 
Le document rappelle que la firme de notation financière S&P Global (anciennement Standard & Poor’s) a renouvelé la cote de crédit « AA » accordée à Laval en haussant la perspective de « stable » à « positive ». Cette cote, une référence reconnue, est la meilleure de toutes les villes du Québec.
 
Ainsi, que ce soit au regard de la planification stratégique ou encore aux pratiques financières transparentes, la firme accorde à la Ville une évaluation très positive qui lui permet d’obtenir de faibles frais de financement, ce qui profite à l’ensemble de la communauté lavalloise.   
 
Le rapport fait également état des nombreux efforts de l’administration pour maintenir la qualité des services existants et pour les bonifier, ce qui est rendu possible grâce aux marges de manœuvre dégagées par la gestion serrée de l’administration. Ces efforts se traduisent en actions pour rendre la ville plus attrayante en accord avec la vision stratégique pour 2035, élaborée en consultation avec la population lavalloise.
 
Rappelons aussi que selon la dernière étude régionale publiée par Desjardins, la région de Laval devrait afficher une bonne santé économique pour 2017 et 2018, avec un marché du travail en hausse et un taux de chômage en baisse, une population en croissance, une augmentation des mises en chantiers et une remon­tée des investissements stimulés par de nombreux projets d’envergure municipaux, immobiliers à usages mixtes et résidentiels.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.