Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 octobre 2017 - 15:03

Avenir Laval - Équipe Sonia Baudelot propose un engagement pour l'accès à l’emploi et à l’éducation pour les 16 à 25 ans

Par Salle des nouvelles

Un programme  pour les jeunes Lavallois :

• Avenir Laval fournira des données claires et fiables sur le marché de l’emploi, comme le recommande le Comité consultatif sur l'information sur le marché du travail, en investissant 4 millions de dollars pour établir de nouvelles mesures d’informations sur le marché du travail.

• Avenir Laval stimulera l’accès à des programmes d’apprentissage dans les principaux métiers en soutenant les entreprises lavalloises qui ont la capacité de former les jeunes et de les soutenir financièrement vers les métiers de l’avenir.

 • Avenir Laval mettra sur pied une brigade jeunesse offrant des services communautaires et environnementaux à 5 000 jeunes de 16 à 25 ans chaque année pendant quatre ans. En tout, 20 000 postes seront offerts à des jeunes à la fin du programme de 4 ans. Les équipes jeunesses offriront des services qui varieront sur le plan de la taille, en fonction des projets réalisés. Les jeunes pourront obtenir de l’orientation professionnelle et suivre des formations permettant d’acquérir des compétences à l’emploi pendant le déroulement du programme.

 • Avenir Laval veillera à ce que les projets de la brigade jeunesse, offrant des services communautaires et environnementaux, soient réalisés en collaboration avec la municipalité et Emploi Québec en fonction des priorités locales. Ces projets comprendront différentes mesures, des activités sociales aux aînés dans les établissements par le truchement d'activités artistiques et musicales. Elles offriront aussi des programmes de sensibilisation sur les risques et les conséquences néfastes des drogues.

• Cette initiative offrira donc des emplois à 20 000 jeunes pendant quatre ans et coûtera environ 4 millions de dollars par année, pour un total de 16 millions de dollars sur 4 ans.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.