Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 octobre 2017 - 15:06

Mobilité durable: L’autobus gratuit pour les étudiants

Par Salle des nouvelles

Le candidat à la mairie pour le Parti Laval, Michel Trottier, mène une large campagne de visibilité avec des fausses cartes opus afin de faire connaître son engagement de l’autobus gratuit pour les étudiants de 17 à 25 ans à temps plein au niveau postsecondaire, dans les CÉGEPS et les centres professionnels cette semaine. 

Faire face au défi de mobilité 

Michel Trottier veut affronter immédiatement le problème de mobilité à Laval par la maximisation et l’amélioration du réseau d’autobus, tout en facilitant l’adoption de nouvelles habitudes de transport à long terme. Pour lui, la gratuité est le premier incitatif qui changera la manière de se déplacer à Laval. 

«Notre population augmente chaque année et la congestion grandissante de Laval a des répercussions sur notre économie. La gratuité du transport en commun est le premier incitatif qui permettra de maximiser notre réseau et de l’améliorer. » Expliquer Michel Trottier. 

Selon les estimations, l’augmentation du nombre d’utilisateurs dans cette catégorie pourrait augmenter de 10 à 20% sans représenter un impact sur les coûts. 

« Si cette mesure à une grande popularité et maximise nos autobus, nous aurons beaucoup plus de facilité à attirer les investissements extérieurs dans notre réseau et nous aurons un levier important dans nos négociations avec les autres instances gouvernementales. Ça prend du leadership. » Explique M. Trottier. 

Des avantages pour tout le monde 

Pour l’ancien directeur d’école et candidat à la mairie, la gratuité de l’autobus pour les étudiants facilite la poursuite des études et allège le fardeau économique des étudiants et des parents 74.50$/mois). À moyen terme, cette mesure contribuera à diminuer le nombre de voitures sur les voies, améliorant la fluidité pour tous les usagers de la route. Le Parti Laval-Équipe Michel Trottier maintiendra également la gratuité existante de l’autobus pour les aînés de 65 ans et plus. 

Investissement

En ajoutant les jeunes âgés de 17 ans dans la clientèle 18-25 ans, le coût de cet engagement est évalué à 5.8 millions de dollars, soit 4% des revenus de la STL.  Pour le chef du Parti Laval, il s’agit d’une dépense très raisonnable pour la Ville (0,7% du budget annuel de Laval),  qui « finance déjà la moitié du budget total de la STL ». 

« Toutes les grandes villes ont besoin d'un système de transport collectif efficace et performant. La ville de Laval finance déjà 50 % de la STL afin de soutenir et d'améliorer cet outil essentiel à notre économie, notre société et aux 60 000  Lavallois qui l'utilisent quotidiennement.  Cet investissement dans la mobilité de nos étudiants profitera aussi aux autres usagers de la route en améliorant la fluidité du réseau.  La qualité d’un maire, c'est de faire preuve de leadership en identifiant ces opportunités pour sa ville et ses citoyens ». Commente M. Trottier. 

Rappelons que la ville de Laval cumule des surplus budgétaires annuels non attribués variant entre 20 et 40 millions de dollars, sur un budget annuel de 825 000 millions de dollars. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.