Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 octobre 2017 - 13:42 | Mis à jour : 15:34

L’ACA dévoile ses mesures pour les citoyens du 3e âge

Par Salle des nouvelles

L’Alliance des Conseillers Autonomes (ACA) – Équipe Alain Lecompte et Cynthia Leblanc dévoile les actions qu’ils entendent mettre de l’avant afin que Laval « soit vraiment une ville aussi pour les gens du 3e âge ». Le chef de la formation explique : « On voulait peaufiner notre programme après nos visites dans les résidences de personnes âgées, façon de valider ou corriger nos futures actions envers les premiers concernés. C’est chose faite ! »

Les visites des résidences, dont d’autres rendez-vous sont également à venir, ont permis d’ajouter l’idée qu’un autobus et chauffeur pourraient être attitrés à la demande des animateurs de loisirs des nombreuses résidences lavalloises, afin que ces derniers organisent des activités hors résidence. « Cela serait bien moins dispendieux que fût la gratuité de la STL instaurée par le maire ou la gratuité complète pour les étudiants que veut instaurer le candidat Trottier. On est dans une idée pas trop chère, et qui répond à un besoin criant de nos aînés qui habitent dans les résidences », indique la no. 2 et postulante en titre de co-mairesse de la formation, Cynthia Leblanc.

La formation indique par ailleurs ses autres projets : 

  • Le forum sur les taxes (permettant aux personnes du 3e âge de garder leur maison)
  • Un endroit pour s’asseoir à un terre-plein lors d’un passage à un boulevard, avec bouton-pression pour remise en marche du passage piétonnier.
  • Partenariat avec le provincial et le fédéral pour subventionner les familles qui veulent transformer leur maison en intergénérationnelle. 
  • Bancs et abris bus (ou demi-abri-bus) à tous les arrêts de la STL

« Une fois de plus, notre formation montre qu’elle axe toutes ses actions envers le mieux-vivre de ses citoyens, et que tous y trouveront son compte avec nous », clame le chef de la formation Alain Lecompte et conseiller municipal depuis 2013.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.