Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 octobre 2017 - 08:59

La revitalisation du secteur Val-Martin sera un projet prioritaire du prochain mandat de l’Équipe Demers

Par Salle des nouvelles

Le maire de Laval et chef du Mouvement lavallois, Marc Demers, a visité cette semaine le chantier du complexe Val-Martin en compagnie de Nicholas Borne, président de l’OMH, conseiller sortant et candidat dans le district Laval-les-îles ainsi que de Vasilios Karidogiannis conseiller sortant et candidat du district l’Abord-à-Plouffe dans lequel se situe Val-Martin. La revitalisation du complexe Val-Martin constitue l’un des grands projets que l’administration Demers entend poursuivre au cours d’un projet mandat.  Cet engagement envers le logement social s’inscrit dans le quatrième et dernier volet de la plateforme électorale du parti titré En mouvement vers une communauté plus humaine. 

« La revitalisation de Val-Martin est un engagement majeur et il exprime notre volonté de construire une communauté plus humaine », a déclaré Marc Demers. « Toutes nos observations en matière de logements abordables nous ont amenées à constater un retard important au regard de l’offre et de la qualité du parc immobilier existant à Laval. Ainsi, l’offre est en déficit de plus de 1000 logements. La revitalisation du secteur Val-Martin concrétise notre volonté d’agir pour améliorer la situation » a déclaré Nicholas Borne, président de l’OMH, conseiller sortant et candidat du district Laval-les-îles.  

La revitalisation du secteur Val-Martin s’amorce par la mise en chantier d’une première phase qui conduira à la construction de 357 unités. Dans l’immédiat, ce sont 124 logements qui sont en construction.  Le quartier est également reconfiguré par le prolongement de la rue Évariste-Leblanc, la fermeture d’une partie de la 79e avenue, la réfection de la 75e avenue et la révision complète des infrastructures publiques. À ceci s’ajoute la construction d’un centre communautaire. La construction des 124 nouveaux logements, du centre communautaire, d’un parc ainsi que les travaux d'infrastructures s'échelonneront jusqu’à l’été 2019. La Ville y investira plus de 30 M$.

« Il s’agit d’une amélioration extraordinaire dans le district.  Le secteur Val-Martin redonnera à la communauté une vitalité et un dynamisme dont chacun profitera » a déclaré Vasilios Karidogiannis conseiller sortant et candidat du district l’Abord-à-Plouffe.    

La volonté politique de continuer le mouvement 
« La livraison des 124 premières unités est acquise.  Il faut maintenant poursuivre le mouvement et consacrer toutes nos énergies pour amener nos partenaires des gouvernements provincial et fédéral à maintenir leur engagement envers ce projet essentiel pour la communauté » a déclaré Marc Demers. Pour le maire, la Ville doit aussi maintenir la cadence.    

Pendant son premier mandat, l’équipe du Mouvement lavallois a plusieurs fois démontré sa volonté politique d’investir dans le logement social.  Le fonds du logement social créé pour soutenir les projets nés dans les organismes communautaires et doté d’un budget de 1,5 M$ ira en s’accroissant. Le code du logement adopté en septembre 2017 permettra à la Ville d’exiger le maintien d’un parc de logement en bonne condition sur son territoire. De plus, les représentations se poursuivent auprès du gouvernement provincial pour faire de Laval une ville mandataire du logement social. 

Solidarité sociale
Le sort des citoyens vulnérables touche particulièrement l’Équipe Demers qui le démontre par ses politiques et ses investissements envers cette cause. La gratuité du transport en commun pour les aînés reflète ces valeurs. Le Fonds du Souvenir qui versera 600 mille dollars par année aux jeunes défavorisés s’inscrit dans cette philosophie. La bonification de 50 % du montant accordé par le programme de soutien à domicile des aînés complète le tableau.   
  

Légende de photo : De gauche à droite Nicholas Borne, président de l’OMH, conseiller sortant et candidat du district Laval-les-îles, Vasilios Karidogiannis conseiller sortant et candidat du district l’Abord-à-Plouffe, et Marc Demers, maire de Laval, sur les lieux du chantier de la première phase du projet de revitalisation de Val -Martin.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.