Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
31 octobre 2017 - 09:13 | Mis à jour : 09:14

Sonia Baudelot, cheffe du Parti Avenir Laval et candidate à la mairie, présente ses engagements en ce qui a trait au logement social et communautaire à Laval

Par Salle des nouvelles

À la lecture du programme électoral complet d’Avenir Laval - Équipe Sonia Baudelot, il est clair que la ligne directrice dessinée par les engagements présentés est l’amélioration de la qualité de vie des citoyens à faible et modeste revenu, particulièrement les familles et les ainés. Nous avons conscience des besoins grandissant des Lavallois en terme de logements locatifs, sociaux et abordables, et c’est pourquoi nous désirons apporter des solutions concrètes dès notre élection le 5 novembre prochain.
 
«Je suis moi-même directrice d’un organisme communautaire depuis plusieurs années et je comprend parfaitement les enjeux et obstacles que peuvent rencontrer les OSBL en habitation de Laval.», affirme Sonia Baudelot.
 
Avenir Laval - Équipe Sonia Baudelot s’engage à mettre sur pied un Conseil consultatif partenaire au sein de la Ville de Laval ainsi qu’à offrir un financement adéquat pour décentraliser les services de proximité et mettre à profit l’expertise des organismes à but non lucratif de Laval comme la Table régionale des organismes communautaires autonomes en logement de Laval (TROCALL).
 
Dès que nous serons élus, nous mettrons en place un fond de 5 millions de dollars à la disposition des organismes oeuvrant dans des domaines aussi variés que la sécurité alimentaire, l'insertion sociale, la lutte contre la pauvreté et la prévention du décrochage scolaire, ce qui nous permettra de rejoindre près de 50 000 personnes dans le besoin.
 
Avenir Laval - Équipe Sonia Baudelot s’engage aussi à adopter un nouveau programme en habitation qui permettra, d’une part, de créer plus de logements coopératifs et à but non lucratif et, d’autre part, de faciliter l’accès à la propriété pour les familles. Nous allons également offrir des subventions à des entrepreneurs désirant acheter les bâtiments patrimoniaux dans la ville de Laval pour permettre à des entreprises en démarrage d’avoir accès à des bureaux loués à prix modique. Par l’entremise de ces deux programmes, nous pourrons sensibiliser davantage le Gouvernement du Québec et la Société d’habitation du Québec (SHQ) à octroyer un plus gros budget à la ville de Laval pour soutenir les responsabilités en matière d’habitation nous ayant été transférées par la nouvelle loi provinciale.
 
Plus encore, nous pensons qu’une des meilleures façons d’éliminer les obstacles et d’explorer les possibilités pour les femmes, qui sont particulièrement touchées par la pauvreté, serait de créer des programmes d’éradication de la pauvreté, de garderies abordables, d’élimination des obstacles financiers à l’éducation postsecondaire et d'accès aux logements abordables.
 
Avenir Laval - Équipe Sonia Baudelot établira des programmes de subventions en partenariat avec Emploi Québec pour les femmes ayant des enfants et qui souhaitent redémarrer leur vie professionnelle, que ce soit à temps plein ou à temps partiel.  Nous offrirons un soutien financier à la Table de concertation de Laval en condition féminine pour la création d’un Conseil des Lavalloises, qui constituera une instance consultative au sein de la Ville de Laval en ce qui a trait aux enjeux d'égalité entre les femmes et les hommes.
 
Nous veillerons également à ce que les critères pour nommer les membres des offices municipaux et des organismes offrent des chances égales pour les femmes et les hommes. De plus, nous soutiendrons la participation accrue des femmes dans la vie politique municipale en recommandant que tous les partis politiques nomment, forment et appuient davantage de candidates.
 
Finalement, Avenir Laval-Équipe-Sonia Baudelot s’engage à  conserver le droit au référendum, comme le permet la nouvelle législation provinciale. Nous nous engageons à mettre fin aux spéculations et à adopter un moratoire contre un changement de zonage et à ouvrir une consultation auprès des citoyens de façon rigoureuse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.