Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 février 2018 - 14:07

Des nouvelles du comité exécutif

Par Salle des nouvelles

Les membres du comité exécutif souhaitent informer la population de certaines décisions prises lors de la séance publique tenue le 14 février 2018.

Renouvellement de l’entente pour les activités de football
Depuis 1998, la Ville de Laval convient d’une entente avec le Regroupement du sport à Laval et l'Association régionale de football de Laval concernant le transfert de certaines responsabilités, ce qui permet une prise en charge efficace et simplifiée des calendriers, de l'arbitrage et du registrariat. La Ville de Laval a convenu de reconduire cette entente. Un soutien financier maximal de 26 229 $ sera ainsi octroyé à l’organisme pour la réalisation des activités de football à Laval pour l'année 2018.

Embauche d’un consultant expert en construction de bibliothèque
Le comité exécutif a autorisé l’embauche d’un consultant expert en construction de bibliothèque qui aura pour mandat d’aider la Ville à préciser et à raffiner les besoins fonctionnels liés à la future bibliothèque centrale.

Réunion du comité exécutif
Rappelons le comité exécutif, présidé par le maire Marc Demers et composé du vice-président David De Cotis (Saint-Bruno) et des conseillers Sandra Desmeules (Concorde—Bois-de-Boulogne), Stéphane Boyer (Duvernay–Pont-Viau), Virginie Dufour (Sainte-Rose) et Sandra El-Helou (Souvenir-Labelle), se réunit chaque semaine pour prendre des décisions sur des sujets variés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.