Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mars 2018 - 08:17

Monsieur Jean-Claude Gobé annonce son départ de la vie politique municipale

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le chef d’action Laval, Monsieur Jean-Claude Gobé, annonce qu’il se retire de la vie politique municipale à Laval. Monsieur Gobé est fier du travail accompli durant les quatre dernières années. M. Gobé souhaite maintenant relever d’autres défis professionnels.

On se rappellera que la feuille de route de M. Gobé est impressionnante. Après avoir occupé le poste de député de Lafontaine à l’assemblée nationale du Québec de 1985 à 2003, il a fondé par la suite Action Laval en 2012 et il a occupé le poste de chef de l’opposition officielle à Laval durant les quatre dernières années.

Reconnu pour son franc-parler, monsieur Gobé a déclaré : Mon implication politique à Laval m’a procuré de grandes satisfactions. J’ai pu servir mes concitoyens et contribuer ainsi à collaborer à l’essor de cette grande ville. Depuis les dernières élections, j’ai rencontré de nombreux électeurs qui m’ont encouragé à poursuivre mon implication. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont donné leurs confiance et leur support. Mais le temps est venu pour moi de relever d’autres défis.

À cet effet, je désigne en date de ce jour , M. Achille T. Cifelli, homme d’affaires et membres d’action Laval depuis le début, respecté et apprécié de la communauté et des membres d’Action Laval :Chef et président de l’exécutif du parti Action Laval avec tous les pouvoirs pour mener à bien les destinées du parti.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Très bonne nouvelle...il a enfin compris que les citoyens de Laval n'était pas derrière lui! J'espêre que Michel Trottier va en venir à la même conclusion.

    Citoyen concerné - 2018-03-03 14:47