Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 mars 2018 - 14:02 | Mis à jour : 14:21

Un pas de plus vers un Conseil des Lavalloises

Par Salle des nouvelles

Hier, le comité exécutif a accueilli le rapport du comité ad hoc mis sur pied par résolution unanime du conseil municipal pour analyser et recommander la meilleure formule en vue de la création d’un Conseil des Lavalloises.

« Nous franchissons une nouvelle étape et il faut souligner qu’autant les trois élues que les trois représentantes de la Table de concertation lavalloise en condition féminine et du Centre des femmes de Laval ont fait un travail minutieux qui portera ses fruits en cours d’année », a déclaré le maire de Laval, Marc Demers.

Rappelons que ce comité ad hoc a été constitué d’élues et de partenaires à la suite d’une résolution adoptée à l’unanimité à l’assemblée du conseil municipal de juillet dernier. Les élues du comité sont Aglaia Revelakis, conseillère de Chomedey, Isabella Tassoni, conseillère de Laval-des-Rapides et Virginie Dufour, conseillère de Sainte-Rose et membre du comité exécutif, responsable, entre autres, des dossiers de la condition féminine. Les représentantes des partenaires sont Lucille Francoeur et Marie-Ève Surprenant respectivement présidente et coordonnatrice de la Table de concertation lavalloise en condition féminine (TCLCF) ainsi que Corine Vanderborght, représentante du Centre des femmes de Laval.

« Nous sommes fières du travail accompli jusqu’à maintenant, qui est le fruit d’une mobilisation collective des groupes de femmes et de citoyennes portée par la Table de concertation de Laval en condition féminine. Nous nous réjouissons qu’une autre étape soit franchie en vue de la création éventuelle d’un Conseil des Lavalloises », affirme Lucille Francoeur.

« Le Centre des femmes se réjouit des démarches amorcées par la Ville de Laval pour se doter d’une instance consultative et participative par et pour les femmes réunissant élues, citoyennes et représentantes de groupes féministes afin de s’assurer que la voix de toutes soit entendue », a soutenu pour sa part Corine Vanderborght.

« Nous avons pu pousser l’analyse du dossier tout en étant conscientes que notre réflexion empruntait des corridors encore étonnamment peu fréquentés par les municipalités. En cela, nous croyons que le rapport qui sera déposé au conseil propose des actions qui feront écho à la spécificité lavalloise que nous souhaitons retrouver dans le futur Conseil des Lavalloises », a déclaré Virginie Dufour au nom de ses collègues élues, tout en soulignant l’apport et l’appui du personnel du Service de la culture, des loisirs, du sport et du développement social de la Ville de Laval dans la préparation du document.  

Soulignons que ce rapport sera déposé conjointement au conseil municipal du 13 mars par Isabella Tassoni et Aglaia Revelakis au nom du comité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.