Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 mars 2018 - 11:52

Résumé des décisions prises lors de la séance publique du comité exécutif tenue le 21 mars 2018.

Par Salle des nouvelles

Les membres du comité exécutif souhaitent informer la population de certaines décisions prises lors de la séance publique tenue le 21 mars 2018.

Démarches de revitalisation urbaine intégrée (RUI)

La Ville de Laval a octroyé une subvention totalisant 189 000 $ à l'En-Droit de Laval, au Bureau de consultation jeunesse et au Comité de développement local de Chomedey. Les trois organismes fiduciaires des partenaires de concertation pourront ainsi assurer la continuité des projets de revitalisation urbaine intégrée (RUI) des secteurs de Pont-Viau, Place Saint-Martin / Domaine Renaud et Chomedey, et ce, pour la période comprise entre le 1er avril et le 31 décembre 2018. Rappelons qu’en février 2017, la Ville de Laval avait conclu une entente avec le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) dans le cadre du Fonds d’initiatives et de rayonnement de la métropole (FIRM) pour une période de deux ans se terminant le 31 mars 2018. En novembre 2017, la Ville de Laval a déposé une nouvelle demande de financement dans le cadre du FIRM pour le renouvellement de l’entente, et ce, pour une durée de trois ans. Soulignons qu’une réponse du MAMOT à cette demande est attendue au cours de l’automne 2018. Dans l’intervalle, la subvention accordée par la Ville de Laval permettra d’éviter une interruption des services déployés par les trois concertations.

Lutte contre la carpe asiatique

La Ville de Laval investira 11 000 $ pour adhérer à l'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent. Ce regroupement de villes américaines et canadiennes s'intéresse plus particulièrement à la protection des écosystèmes aquatiques et à la lutte contre les espèces envahissantes, dont la carpe asiatique. Cette dernière a été introduite accidentellement dans certaines rivières américaines dans les années 1970, et constitue aujourd'hui 90 % de la biomasse animale, engendrant ainsi une perte importante de biodiversité. Si rien n’est fait, ce poisson pourrait nuire sérieusement à l'écosystème aquatique lavallois et même remplacer les poissons tant prisés par les pêcheurs, tels que l'achigan, le brochet, ou l'alose. Dans le but d'empêcher cet envahissement, l'Alliance travaille avec les différents acteurs concernés afin d'implanter un système de séparation entre le fleuve Mississippi, où la carpe asiatique est présente, et le bassin  des Grands Lacs et du Saint-Laurent.

Gestion et animation du centre communautaire Champfleury

La Ville a de nouveau mandaté l'Association des résidents de Champfleury pour la gestion, la surveillance et l'entretien du centre communautaire Champfleury pour l'année 2018 et lui versera en échange 55 235,56 $ (avant taxes).

Subvention de 20 000 $ à la Société littéraire de Laval

Les membres du comité exécutif ont accordé une subvention de 20 000 $ à la Société littéraire de Laval​​ pour son budget de fonctionnement pour l'année 2018. Ce soutien est accordé à l’organisme dans le cadre du programme d'assistance financière annuel en culture de la Ville de Laval.

Réseau ArtHist, programmateur délégué

La Ville confiera de nouveau un mandat à Réseau ArtHist pour la programmation artistique de certains événements prévus pour 2018, et ce, pour 218 326,05 $ (taxes incluses). L’entente concerne la programmation au Centre de la nature (174 486,07 $), les Virées patrimoniales (25 984,36 $) et la programmation dans le cadre de la Semaine lavalloise des aînés (17 855,62 $).

Réunion du comité exécutif

Rappelons le comité exécutif, présidé par le maire Marc Demers et composé du vice-président David De Cotis (Saint-Bruno) et des conseillers Sandra Desmeules (Concorde—Bois-de-Boulogne), Stéphane Boyer (Duvernay–Pont-Viau), Virginie Dufour (Sainte-Rose) et Sandra El-Helou (Souvenir-Labelle), se réunit chaque semaine pour prendre des décisions sur des sujets variés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.