Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 avril 2018 - 13:00 | Mis à jour : 13:20

« Merci à tous les citoyens impliqués qui ont rendu notre réélection possible » - Marc Demers

Par Salle des nouvelles

Le dimanche 15 avril à l’Embassy Plaza se tenait le 8e brunch annuel du Mouvement lavallois. Comme le veut la tradition en année postélectorale, le parti en a profité pour remercier ses quelques 500 bénévoles en les invitant à un brunch dominical.

Rappelons que les élections du 5 novembre dernier ont couronné le Mouvement lavallois qui a augmenté ses appuis à la mairie et fait élire 19 conseillers sur 21. Le chef du parti et maire de Laval, Marc Demers a été souligné que ce résultat éclatant n’aurait pas été possible sans le travail acharné de centaines de Lavallois impliqués pour leur ville et leur communauté.

Le maire a aussi profité de l’occasion pour rappeler que l’année 2018 marque l’anniversaire des dix ans du parti qui a été fondé en octobre 2008 pour offrir au Lavallois une alternative crédible à l’administration Vaillancourt. « Alors que commence notre deuxième mandat, je crois qu’on peut dire : mission accomplie. Cela, c’est en grande partie grâce à vous » a affirmé monsieur Demers.

Le chef du parti a aussi annoncé que c’est le 27 mai prochain que se tiendra l’assemblée générale annuelle de la formation politique. À cette occasion, trois postes seront en élection, dont la présidence à la suite de la démission d’Eric Morasse qui a été élu conseiller municipal dans Saint-François. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.