Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 mai 2018 - 10:52 | Mis à jour : 10:58

855 000 $ pour le secteur agroalimentaire de Laval

La Ville de Laval est heureuse d’annoncer la signature d’une entente sectorielle avec plusieurs partenaires, qui vise notamment la mise en commun des ressources financières et techniques afin de mettre en œuvre un plan d’action pour le développement du secteur agroalimentaire de Laval.

Une entente agroalimentaire

Cette entente de trois ans aura pour objectifs d’assurer la mobilisation des acteurs du milieu, d’harmoniser les actions en matière agroalimentaire, de traiter des enjeux liés à la relève, d’aider les entreprises dans leurs projets d’innovation et de mettre en œuvre les projets mobilisateurs identifiés au Plan de développement de la zone agricole.

Les partenaires

Outre la Ville de Laval, les partenaires signataires de l’entente sont :

Le Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire du Québec (MAMOT) a octroyé à la Ville de Laval une somme de 255 000 $ dans le cadre de cette même entente.

« Nous sommes ravis de cette entente avec plusieurs de nos partenaires. Elle nous donnera les moyens de nos ambitions et nous permettra de bonifier les projets prioritaires définis avec nos partenaires du milieu », a souligné le maire de Laval, Marc Demers.

Des actions et projets prioritaires

Déjà, des actions et des projets ont été réalisés ou sont en voie de l’être :

  • un outil d’inventaire répertoriant les terres agricoles à vendre ou à louer;
  • un marché de quartier dans le Vieux Sainte-Rose en juin prochain;
  • le dépliant de la tournée des bonnes adresses qui répertorie les produits et entreprises agroalimentaires sur le territoire;
  • le remembrement de lots morcelés;
  • un plan directeur du nouveau parc agricole;
  • deux initiatives de distribution en circuits courts (vente à la ferme : kiosque, cueillette; vente dans les marchés publics; vente par correspondance, Internet ou autre).

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.