Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 juin 2018 - 06:00 | Mis à jour : 14:25

Guy Ouellette est nommé candidat officiel du PLQ dans Chomedey

Par Salle des nouvelles

C’est entouré de plusieurs militants et sympathisants que Guy Ouellette a été investi comme candidat officiel du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Chomedey aux prochaines élections générales de 2018.

« L’importance que j’accorde à la justice m’a toujours mené vers ma plus grande mission, celle de servir et de protéger la population. Cela fait déjà 11 ans que je représente, avec grande fierté, la population de Chomedey et je souhaite poursuivre mon travail en tant que député de Chomedey pour un autre mandat », a déclaré le candidat libéral pour les élections générales de 2018, Guy Ouellette.

Rappelons que le gouvernement libéral a rétabli l’équilibre des finances publiques pour nous donner les moyens d’investir davantage dans nos priorités. Depuis mai 2014, plus de 229 500 emplois ont été créés au Québec; le taux de chômage n’a jamais été aussi bas qu’il l’est depuis plusieurs mois; plus de 1 000 000 de Québécois ont trouvé un médecin de famille; il y a eu une baisse des impôts, ainsi que des investissements majeurs en santé et en éducation, notamment.

« En 2007, 2008, 2012 et 2014 la population de Chomedey m’a démontré sa confiance, son appui et ce sont devenues les dates les plus gratifiantes de toute ma carrière. Je suis ravi de nous savoir encore unis pour gagner lors du 1er octobre 2018 ! », a conclu M. Ouellette.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.