Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 juin 2015 - 12:30

«Tous ensemble pour la tolérance»

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Collège Letendre est fier de lancer aujourd’hui sa campagne de sensibilisation « Tous ensemble pour la tolérance ».

Entièrement réalisée par une équipe du Collège, cette campagne de photos et d’énoncés mettant en vedette 83 enseignants, membres de la direction et membres du personnel de soutien de l’école vise à toucher les jeunes, les faire sourire et les faire réfléchir sur le sujet des différences. 

De multiples aspects de ce thème sont abordés dans cette campagne majeure qui compte plus de 60 affiches : l’estime de soi, l’homophobie, le racisme, l’égalité homme-femme, etc., le tout sur un ton variant entre l’humour, tendresse et la profondeur. 

Cette campagne sera déployée à l’intérieur des murs de l’école, ainsi que sur le site Internet (www.collegeletendre.qc.ca) et la page Facebook du Collège (www.facebook.com/collegeletendre) à compter d’aujourd’hui, et tout au cours de la semaine à venir. 

Chaque année, le Collège Letendre organise des activités de promotion de la tolérance et de l’acceptation des différences à la fin du mois de mai, en lien avec la Journée mondiale de lutte à l’homophobie du 17 mai. En 2013, un important colloque sur la lutte à l’homophobie avait eu lieu pour lequel le Collège s’était vu remettre le prix GRIS — Fondation Simple Plan pour la lutte à l’homophobie en milieu scolaire.

Le Collège Letendre est un établissement privé d’enseignement secondaire, francophone et laïc, qui offre à tous les élèves aptes à réussir un milieu éducatif stimulant et un encadrement supérieur, favorisant leur plein développement personnel, académique et social ainsi que leur intégration dans la réalité d’aujourd’hui et de demain. www.collegeletendre.qc.ca

Source : communiqué de presse du Collège Letendre

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.