Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2016 - 08:52

Inauguration d’un sentier accessible et ami des aînés

Tous les citoyens, sans exception, ont maintenant accès au Bois de l’équerre

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le maire de Laval, M.Marc Demers, et la conseillère du district de Sainte-Rose, Virginie Dufour, ont assisté hier matin à l'inauguration d’un sentier forestier adapté aux personnes à mobilité réduite au cœur du Bois de l’équerre.  « Ce boisé est un lieu exceptionnel et tous les citoyens pourront maintenant en profiter », a déclaré le maire Demers en marge de l’événement. 

« J’ai soutenu ce projet dès le début et je l’ai priorisé parmi les investissements municipaux dans Sainte-Rose. Je suis donc heureuse de voir le sentier ouvert aujourd’hui et de savoir que tous mes concitoyens pourront profité de ce magnifique lieu, sans égard à leur âge ou à leur condition physique » a ajouté Mme Dufour. 

La réalisation de ce sentier de sentier de 1,3 km a été rendue possible grâce à la contribution de la ville de Laval et de la Fondation Alcoa qui y ont investi respectivement 70 000 $ et 40 000 $.      

Légende de photo : De gauche à droite, Luc Blondeau, représentant de la Fondation Alcoa, Luc Leblanc, directeur général du Bois de l’équerre, Marc Demers, maire de Laval, Francine Charbonneau, députée de Mille-îles et Ministre responsable de la région de Laval, Raynald Adams, conseiller municipal de Renaud et Virginie Dufour, consillère municipale de Sainte-Rose. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Je suis allée voir et c'est super.
    C'est sur que je vais y retourner!

    4fois20ans - 2016-09-21 20:44