Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 septembre 2016 - 08:32

Laval est l'hôte de la 12e édition de la Conférence canadienne sur la forêt urbaine

Par Salle des nouvelles

Du 26 au 29 septembre, Laval sera l’hôte de la 12e édition de la Conférence canadienne sur la forêt urbaine (CCFU). Durant ces quelques jours, plus de 300 planificateurs urbains, décideurs politiques, forestiers et spécialistes en environnement de partout au pays prendront part à des ateliers de formation, des conférences, des échanges animés et de nombreuses activités. La CCFU permet ainsi le dialogue entre les professionnels et les groupes communautaires au sujet des stratégies, des politiques, des technologies, des pratiques de gestion exemplaires et des recherches innovatrices en matière de forêt urbaine.
 
« Finaliste aux côtés de quatre autres villes de l'est du Canada, Laval été choisie parce qu'elle fait partie des municipalités où la forêt urbaine occupe une place significative. En cette ère de réchauffement accéléré de l'atmosphère, il est plus que jamais d'une importance capitale de préserver ces poumons que sont nos forêts, plus particulièrement celles qui sont situées en milieu urbain, près des secteurs à haute densité de population. À Laval, nous l’avons bien compris. C'est pourquoi nous comptons continuer de mettre de l’avant des politiques permettant de soutenir le développement urbain tout en favorisant la préservation des forêts sur notre territoire », a commenté le maire de Laval, Marc Demers.
 
Laval sélectionnée comme ville hôte de l’événement
La mise en candidature de Laval en tant que ville hôte de ce grand événement a nécessité  la mobilisation d’un éventail d’acteurs : élus, organismes, citoyens, intervenants du milieu du tourisme et représentants du monde de la recherche universitaire ont tous mis la main à la pâte pour que Laval se démarque.
 
« En plus de s’inscrire dans la continuité des valeurs lavalloises en matière d’environnement et de développement durable, la CCFU permet à Laval de se démarquer. La présence sur notre territoire de personnalités publiques, d’experts, de représentants et de professionnels rassemblés autour du sujet de la foresterie urbaine est une belle occasion d’affirmer concrètement notre identité en tant que ville urbaine de nature, tel que nous envisageons de le devenir dans notre vision stratégique pour 2035 », commente Virginie Dufour, membre du comité exécutif, conseillère municipale de Sainte-Rose et responsable des dossiers environnementaux à la Ville de Laval.
 
Une programmation prestigieuse
Les participants à l’événement pourront entre autre assister à des conférences et ateliers offerts à tour de rôle par Nancy Guay, Boucar Diouf,  Peter Duinker, Cecil Konijnendijk van den Bosch, Albert Mondor, la Dre Matilda van den Bosch et le Dr François Reeves, éminent cardiologue lavallois. Le grand public est également invité à prendre part à l’événement en assistant à la conférence de Céline Cousteau, fille de Jean-Michel, explorateur des mers et cinéaste, et petite-fille du légendaire Jacques-Yves Cousteau, commandant de la Calypso. Pendant de nombreuses années (à la demande des tribus Vale do Javari), elle a capté des images de la jungle amazonienne brésilienne et y a recueilli des histoires extraordinaires. Lors de sa conférence grand public, Voyagez au centre de la Jungle pour revenir au cœur de nos forêts, elle proposera une réflexion sur ce que nous pouvons apprendre de ces tribus et qui nous aiderait à reprendre contact avec nos propres espaces verts.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.