Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 novembre 2016 - 13:55

VizAxion se mobilise pour la Grande semaine des tout-petits, à Vimont-Auteuil

Par Salle des nouvelles

VizAxion est fier de se joindre à la première édition de la Grande semaine des tout-petits, qui se tient du 20 au 26 novembre 2016. 

Les jeunes enfants sont souvent oubliés dans la mise en place de politiques ou d’activités. Cette semaine sert entre autre à leur prêter notre voix, à titre de parent, famille, ami, voisin, citoyen, professionnel et décideur>>, souligne Marilyn Charbonneau, coordonnatrice de VizAxion. La Grande semaine des tout-petits sera ainsi l’occasion de communiquer et susciter le dialogue autour du développement des tout-petits, de mettre en lumière des initiatives locales et régionales qui soutiennent la petite enfance et de mobiliser l’ensemble de la société. Plusieurs activités et événements se dérouleront partout au Québec tout au long de la semaine.

Depuis plus de 60 ans, le 20 novembre marque la Journée mondiale de l’enfance. Des partenaires québécois ont voulu non seulement souligner cette journée mondiale, mais aussi en faire une semaine durant laquelle la petite enfance sera mise à l’avant-plan. C’est pourquoi une marche de solidarité est organisée le dimanche, 20 novembre, en direction de l’hôtel de Ville. La communauté peut se rassembler au parc Labelle dès 10h00 pour un départ à 10h45. En plus de cette marche, afin d’intégrer les tout-petits, la bibliothèque Laure-Conan offre une heure du conte pour les enfants de 3 à 5 ans le jeudi 24 novembre dès 19h00 ainsi qu’une heure du conte pour les enfants de 18 à 36 mois, le samedi 26 novembre, dès 10h30. 

Plusieurs activités et événements telles que celles-ci se dérouleront partout au Québec tout au long de la semaine afin d’inviter l’ensemble de la société à un dialogue autour du bien-être et du développement des jeunes enfants, en mettant en valeur les acteurs qui s’impliquent auprès d’eux et en faisant connaître des initiatives porteuses qui leur sont destinées.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.