Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 décembre 2016 - 10:42

Éco-Nature se mérite deux reconnaissances

Par Salle des nouvelles

Éco-Nature œuvre à la protection, la conservation et la mise en valeur de la rivière des Mille Îles et ce depuis plus de 30 ans. L’organisme est récemment devenu lauréat aux Prix Excellence 2016 organisé par Aventure écotourisme Québec dans la catégorie bonnes pratiques environnementales. Ce prix, remis lors d’un congrès tenu dans la région de Québec il y a quelques semaines, souligne les efforts d’une entreprise s’étant démarquée par son engagement dans la communauté et son volet de sensibilisation au développement durable.  
 
Notons aussi qu’Éco-Nature a reçu le titre de finaliste aux Prix Coup d'Éclat de la Société des attractions du Québec (SATQ) dans la catégorie projet de développement. La soirée Gala s’est déroulée à Drummondville sous le thème de la réussite et la célébration et regroupait quelques 300 pairs de l’industrie du tourisme. Les actions d’Éco-Nature, en tant qu’acteur majeur dans la grande région métropolitaine pour le tourisme d’aventure, ont été saluées.  
 
Ces reconnaissances viennent à point nommé avec l’annonce officielle du lancement des travaux du secteur d’accueil du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles. Rappelons que le projet totalise un investissement de 10,7 M$  réparti entre le gouvernement du Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal et la Ville de Laval. Il comprend notamment la construction d'un nouveau pavillon d'accueil certifié Leed-Or. Ce projet structurant pour la communauté permettra au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles de renforcer sa position à titre de parc d’envergure  à vocation régionale et contribuera à faire rayonner l’écotourisme et le tourisme nature à Laval et sur la Rive-Nord. - 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.