Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 février 2017 - 10:40

Camp de jour 100 % plein air pour la relâche

Par Salle des nouvelles

Le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles offre un camp de jour en écologie hivernale dans le cadre de la relâche scolaire, du 6 au 10 mars 2017. Le camp 100 % plein air propose aux jeunes de 6 à 14 ans des activités récréatives et éducatives. C’est l’occasion rêvée de vivre une expérience nature comme dans vos meilleurs souvenirs d'hiver. 
 
Accompagnés de nos naturalistes-interprètes, les enfants auront la chance de découvrir la faune et la flore de la rivière des Mille Îles. Ce sera pour eux une belle opportunité de se familiariser avec la pêche blanche, de participer à la construction d'un château fort et de sculptures sur neige ou encore d’identifier les pistes d'animaux lors de randonnée, et bien plus !  
 
L’horaire est du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h. Un service de garde est également offert de 7 h à 9 h et de 16 h à 18 h. En nouveauté cette année, l’accueil des jeunes se fera à l’école Villemaire au 211, Boulevard Sainte-Rose à Laval. 
 
Le tarif est de 140 $ par enfant pour la semaine pour les résidents de Laval et de 165 $ pour les autres municipalités. Un rabais de 15 $ est offert pour tous les enfants supplémentaires. Notre service de garde est proposé à la journée à un coût de 10 $  ou de 40 $ pour la semaine.  
 
Réservez tôt, car les places s’envolent rapidement.  
 
Information et réservation : 450 622-1020 ou www.parc-mille-iles.qc.ca    
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.