Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 mars 2017 - 10:12

Jean Habel félicite le conseil des élèves de l’école Curé-Antoine-Labelle

Par Salle des nouvelles

Le député de Sainte-Rose, monsieur Jean Habel, tient à féliciter le conseil des élèves de l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle pour leur engagement communautaire. Pour une troisième année consécutive, le projet de Soupe populaire a permis de nourrir des gens dans le besoin, au sous-sol de l’église Sainte-Rose-de-Lima, à Sainte-Rose.  

Avant l’aube, près d’une quarantaine de bénévoles, incluant une trentaine d’élèves, ont cuisiné un repas chaud; le député Jean Habel s’est joint à l’équipe pour servir les gens présents.  

« Je suis très touché, encore une fois, d’avoir pris part à cette activité organisée par le conseil des élèves de l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle. C’est impressionnant de voir la mobilisation de nos jeunes, qui se sont surpassés au bénéfice des personnes dans le besoin », a souligné monsieur Habel.  

Brianna Teupe, co-coordonnatrice du projet de Soupe populaire, a déclaré : « Je me suis levée à 4h, ce matin, pendant la semaine de relâche, et j’en suis fière, car le bénévolat est important pour moi et la Soupe populaire nous permet de nous rassembler  et de partager des moments chaleureux et mémorables. Je peux ainsi contribuer à ma communauté même si je suis une adolescente de 15 ans. Je crois que cela me permet d’acquérir de l’expérience qui me servira à avoir un plus grand impact dans la société une fois adulte. »  

Également sur place, Liette Massé, présidente et fondatrice de la Soupière Sainte-Rose, organisme qui existe depuis 20 ans, était fière du résultat.  

« C’est tellement extraordinaire de voir des adolescents s’impliquer bénévolement, pendant leurs vacances, avec le grand sourire. Ce projet étudiant a commencé il y a 3 ans et, chaque année, il prend de l’ampleur; même les diplômés reviennent pour prêter main-forte » souligne madame Massé. 
 
Pour la réalisation de cette activité communautaire, les élèves ont pu compter sur monsieur Christian Roy, animateur de vie spirituelle et d'engagement communautaire de l’école Curé-Antoine-Labelle, et madame Geneviève Boulos, enseignante, responsable du comité Soupe populaire.  
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.