Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 mars 2017 - 14:00 | Mis à jour : 4 mai 2017 - 15:07

Comment se remettre du deuil d'un proche ?

article commandité

La perte d’un proche engendre un processus de deuil plus ou moins long, selon les personnes. Cette période difficile comporte généralement plusieurs phases, qu’on appelle les « cinq étapes du deuil ». Concrètement, comment se remettre du deuil d'un proche ?

Le déni

Cette première phase commence dès la perte du proche, qu’elle soit prévisible ou non. Sous l’effet du choc, les émotions semblent bloquées, absentes. Sidérée, la personne est en dehors de la réalité. Généralement, la phase de déni reste assez courte et se termine lorsque l'endeuillé prend conscience du décès du proche.

Souvent, cela a lieu pendant les obsèques, qui concrétisent la perte. Pour plus d’intimité, il vaut mieux choisir un crématorium doté d'installations modernes permettant des cérémonies privées.

La colère

De retour à la réalité, la personne ressent une certaine colère. La confrontation des faits provoque un sentiment de frustration et de révolte envers soi, les autres ou même le défunt.

Il est essentiel de ne pas garder cette colère pour soi. Pour l’évacuer, pleurer est souvent salvateur.

L’expression

La troisième étape se manifeste par des tentatives de négociation avec la vie, de chantage. Toutes les émotions négatives font surface.

A ce moment, il est possible d’éprouver de la culpabilité. De nombreux questionnements peuvent aussi émerger.

La dépression

La dépression se traduit par une profonde tristesse, une détresse et une impression que le deuil ne se terminera jamais. D’autres remises en question surviennent aussi.

Très vulnérable, l'endeuillé passe souvent par une période de recherche du défunt. Celle-ci est provoquée par l’angoisse de ne plus le revoir ou l’entendre, et par la crainte de ne plus se souvenir de lui avec le temps.

Cette étape est d’autant plus difficile qu’elle cumule les émotions ressenties précédemment.

L’acceptation

Lors de cette dernière phase, l'endeuillé se soulage progressivement. Il a compris et accepté la perte. Même s’il éprouve encore de la tristesse, il est désormais capable de se remémorer les bons (et les mauvais) souvenirs du défunt.

De nouveau en accord avec la réalité, la personne parvient à se réorganiser et à envisager l’avenir plus sereinement. La reconstruction peut alors commencer.

Conclusion

Suite à la perte d’un proche, il est donc fréquent de passer par ces cinq étapes du deuil. Leur durée sera différente d’une personne à l’autre, mais le plus important est d’être patient et de laisser le temps faire son œuvre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.