Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 mars 2017 - 08:44

Le Collège Montmorency lauréat du prix Partenaire institutionnel en francisation

Par Salle des nouvelles

C’est avec une grande fierté que le Collège Montmorency s’est vu décerner le prix Partenaire institutionnel ou communautaire du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, dans la catégorie Mérites en francisation des personnes immigrantes, par l'Office québécois de la langue française lors du Gala des Mérites du français de la Francofête 2017, le 22 mars dernier à Montréal. 
 
Ce prix reconnaît la qualité des services de francisation offerts aux personnes immigrantes, la promotion de l’importance du français dans la communauté sur le plan de l’intégration, ainsi que l’imagination et la créativité déployées dans le but de favoriser l’intégration et les rapprochements interculturels.  
 
« Je salue l’engagement de la communauté montmorencienne dans nos activités auprès des personnes immigrantes. Nous pouvons être fiers de cette contribution collective afin de favoriser leur intégration, notamment au moyen de la langue française », souligne M. Pierre Tison, directeur de la formation continue et des services aux entreprises du Collège Montmorency.  
 
Les Mérites du français récompensent chaque année des personnes et des organisations pour leurs réalisations remarquables en matière de promotion et d'usage du français au travail, dans le commerce, dans les technologies de l'information, en publicité, en toponymie et dans la culture. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.