Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 avril 2017 - 11:28 | Mis à jour : 11:30

Techniques d’éducation à l’enfance

De nouveaux locaux au Collège Montmorency qui s’inspirent du marché du travail

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Les étudiantes et étudiants en Techniques d’éducation à l’enfance du Collège Montmorency ont maintenant la chance d’apprendre dans un environnement fidèle aux réalités du marché du travail avec le réaménagement de leurs locaux d’enseignement.  

Les responsables de ce programme ont en effet inauguré, le 28 mars, leurs nouveaux locaux qui reprennent les caractéristiques des milieux de garde. Équipés notamment de matériel de jeux et de mobilier adapté à l’âge des enfants (âgés entre 0 et 12 ans), ce local permettra aux étudiants d’apprendre dans un environnement correspondant en tout point à ce qui les attend sur le marché du travail.  

« L’objectif initial était de rendre nos apprentissages les plus significatifs possible pour nos étudiants. Nous voulions qu’ils soient faits dans des contextes réels de travail », a souligné la coordonnatrice du Département de techniques d’éducation à l’enfance, Martine Alain. Pour la planification de cet espace, elle a été épaulée par un comité d’enseignantes composé de MarieFrance Lesage, Marie-France Guérin et Julie Filion.  

Des ententes avec des partenaires de Laval ainsi qu’avec le CPE Youpi, situé au Collège, rendent possible l’accueil d’enfants dans les locaux du département, ce qui permet aux étudiants d’être en contact direct avec des enfants et de mettre en pratique des apprentissages faits en classe. Des caméras et des micros donnent la possibilité aux étudiants et aux professeurs d’étudier les interactions entre enfants et éducateurs et de favoriser la pratique réflexive chez les étudiants.  

En plus de cette grande salle, la rénovation des locaux a permis l’aménagement d’une salle de classe, d’un dépôt de matériel ainsi que d’une salle d’observation dans les locaux du CPE Youpi. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Oh que jaurais avoir ca dans mon temps xD cest a dire il y a. Tout juste 4 ans

    Catherine M 25 ans - 2017-04-06 19:40