Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 avril 2017 - 08:49

Ajout de petites cohortes en formation professionnelle - 150 954 $ pour améliorer l'offre de formation professionnelle dans la région de Laval

Par Salle des nouvelles

Une somme de 150 954 $ sera investie dans la région de Laval pour l'ajout de petites cohortes en formation professionnelle. Cet ajout, qui portera l'enveloppe totale disponible à 165 954 $ en 2016-2017, est possible grâce à un investissement supplémentaire récurrent de 3 millions de dollars qui vise à adapter plus que jamais la formation professionnelle aux besoins du marché du travail, à former davantage d'élèves et à soutenir les commissions scolaires en région. Au Québec, cette aide financière représente l'équivalent de 85 classes additionnelles par année en formation professionnelle.
 
C'est la ministre responsable des Aînés, ministre responsable de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, qui en a fait l'annonce aujourd'hui, au nom du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles‑de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx.
Les sommes additionnelles permettront le démarrage d'un plus grand nombre de petites cohortes comprenant un minimum de 5 à 8 inscriptions, comparativement à 7 ou 8 actuellement. Par ailleurs, l'allocation maximale pour la formation professionnelle passera de 30 000 $ à 35 000 $ par période de 900 heures de formation. Cette aide financière bonifie la mesure Soutien de l'offre régionale en formation professionnelle.
 
Ces sommes, qui seront accordées aux commissions scolaires de la région permettront de démarrer plus de petites cohortes dans des programmes d'études conduisant à des emplois en forte demande.

Citations :
 
« Grâce à l'ajout de ces nouvelles cohortes, plus de jeunes de la région de Laval pourront avoir accès à des lieux stimulants et propices au développement de leur plein potentiel. Cela leur permettra de se préparer adéquatement au marché du travail, facilitant ainsi l'arrimage entre la formation et l'emploi. La bonification de la formation professionnelle en région est une excellente nouvelle pour les étudiants, en plus de contribuer au rayonnement et au dynamisme des communautés. » 
 
Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval
 

« Nous devons accroître la diplomation dans toute la province, et cet investissement supplémentaire pour la formation professionnelle en région est un geste concret en ce sens. Il est important de permettre aux établissements d'enseignement de développer une offre de formation accessible, diversifiée et performante qui répond à la fois aux besoins du marché du travail et à ceux besoins de chacun des milieux. Favorisant le démarrage de cohortes dans des programmes d'études professionnelles pour lesquels le nombre d'élèves est inférieur à la moyenne, cette mesure permettra aux élèves de déployer leur plein potentiel et favorisera la réussite éducative tout au long de la vie. »

Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.