Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 avril 2017 - 15:23

Remise de certificats de citoyenneté civique et signature du livre d’or

Le maire de Laval honore des jeunes lavallois pour leur dévouement dans la communauté

Par Salle des nouvelles

Le 23 avril, lors d’une cérémonie civique à la salle du conseil de l’hôtel de ville, le maire de Laval, Marc Demers, a accueilli 50 des 81 jeunes bénévoles lavallois méritants de 2017. Les jeunes honorés en ce dimanche matin étaient âgés de 12 à 17 ans. Ces derniers ont à leur actif plus de 100 heures de bénévolat.
 
Afin de souligner leur dévouement exceptionnel, le maire de Laval leur a remis un certificat de citoyenneté et les a invités à signer le livre d’or de la Ville.
 
« Je suis fier de rendre hommage à de jeunes bénévoles dynamiques et engagés, qui  marquent à leur façon l’histoire de notre municipalité. Ils sont une source d’inspiration pour de nombreux citoyens et me donnent confiance en l’avenir qu’ils contribuent à construire », a dit Marc Demers, lors de la cérémonie.
 
Le conseiller municipal de Renaud et responsable des dossiers relatifs à la vie communautaire au comité exécutif, Raynald Adams, a quant à lui salué la contribution des parents de ces jeunes inspirants : « Leurs encouragements ainsi que les valeurs qu’ils ont inculquées à leurs enfants méritent aussi un coup de chapeau. Bravo! ».
 
Rappelons que cet événement existe depuis plus de 10 ans et qu’il s’inscrit dans la continuité des actions réalisées par le Réseau jeunes bénévoles en action (RJBA), qui  fait la promotion du bénévolat auprès des jeunes et qui veille à ce que leur engagement soit reconnu. Cette initiative est rendue possible grâce à la Ville de Laval, mais aussi par le soutien de ses partenaires : le Centre de bénévolat et Moisson Laval, la Commission scolaire de Laval ainsi que la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.