Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 mai 2017 - 14:22

Plusieurs éléments coups de cœur des citoyens seront réalisés

Nouveau milieu de vie dans le secteur de la station intermodale de la Concorde

Par Salle des nouvelles

C’est le 18 mai prochain lors d’un rendez-vous citoyen que la vision du secteur de la station intermodale de la Concorde sera officiellement dévoilée. Le maire de Laval, Marc Demers, indique que « tous les Lavallois sont invités à venir découvrir les projets pour ce quartier qu’ils ont imaginé avec nous et où plusieurs de leurs idées ont été intégrées. »
 
Marche exploratoire et découverte des futurs aménagements
De 15 h à 19 h, des experts en aménagement urbain accompagneront les citoyens lors une marche exploratoire dans le quartier, un événement qui s’inscrit dans le mouvement des Promenades de Jane, où des citoyens de plus de 85 villes à travers le monde parcourent des secteurs et en apprécient le paysage urbain. Du même coup, ils pourront participer à la conception des futurs espaces publics, soit le parc linéaire, le parc central et la place publique. Pour ce faire, les participants seront exposés à des images inspirantes d’aménagements sur lesquels ils pourront donner leur avis.
 
Démarche de consultation publique amorcée en 2016
Depuis juin 2016, la Ville de Laval a consulté les citoyens à deux reprises à propos du projet de revitalisation du secteur de la station intermodale de la Concorde. Lors de ces séances publiques, où des plans et concepts d’aménagements leur étaient présentés, plusieurs citoyens avaient fait valoir leurs coups de cœur : la création d’un parc linéaire près de la voie ferrée, l’ajout d’espaces verts, la valorisation des déplacements actifs et collectifs et l’animation de la place publique.
 
Pour lire les comptes-rendus de ces rencontres citoyennes, visitez le www.repensonslaval.ca/revitalisation-secteur-station-intermodale-concorde.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.