Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 mai 2017 - 11:41

Troisième édition de la dictée pour les adultes en francisation

Par Salle des nouvelles

Le 25 mars dernier au Collège Montmonrecy, avait lieu la troisième édition de la DICTA-PHONE – dictée pour les adultes en francisation. Organisé par les Bibliothèques de Laval, en collaboration avec Banque Nationale, les Productions le p’tit monde et les huit institutions lavalloises en francisation (Carrefour d’Intercultures, CEGEP Montmorency, Centre Petit-Espoir, CSDL – Centre Les Berges, CSWL – Centre Vimont, L’Entraide Pont-Viau, Loisirs Bon Pasteur, Textil’Art) cet événement rassembleur et festif visait à souligner les efforts déployés par les nouveaux arrivants dans leur apprentissage du français.
 
Plus de 200 personnes ont participé à cet événement : étudiants adultes en francisation, accompagnés de leurs parents et amis ont répondu à l’appel. Lors de la cérémonie de clôture, Aline Dib, conseillère municipale de Saint-Martin et Pierre Tison, directeur de la formation continue et des services aux entreprises du Collège Montmorency ont remis les différents prix offerts par les Bibliothèques de Laval ainsi que des diplômes signés par le maire Marc Demers, aux neuf lauréats dans les catégories débutante, intermédiaire et avancée.
 
Cette année, grâce à la générosité de la Banque nationale, un Ipad a été remis par le biais d’un tirage au sort parmi les 9 lauréats et un autre parmi l’ensemble des participants. Le Collège Montmorency a également fait tirer une carte cadeau d’une valeur de 100 $ chez Archambault. De nombreux prix de présence ont aussi été remis par plusieurs partenaires.
Durant l’événement, les participants et leurs accompagnateurs ont pu assister à des animations « jeune public » présentées par Marc-André Bertholet, ainsi qu’à un spectacle de magie et de musique.
 
Rappelons que le processus de francisation permet aux nouveaux arrivants d’acquérir non seulement de solides bases en français parlé, écrit et lu, mais également de se familiariser avec la culture de leur société d’accueil et d’établir des liens dans la communauté lavalloise.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.