Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juin 2017 - 14:19

Célébrations soulignant la belle réussite des travailleurs de la Place Bell

Par Salle des nouvelles

Le maire de Laval, Marc Demers, en compagnie de Madame Sandra Desmeules, membre du comité exécutif et conseillère du district »Concorde-Bois-de-Boulogne, participait à la célébration en l’honneur de tous les travailleurs, femmes et hommes, ayant contribué à la construction de la Place Bell. Les invités réunis jeudi dernier ont pu savourer la fierté du devoir accompli en contemplant les installations qui dès septembre pourront vibrer au rythme des spectateurs, des athlètes et des artistes qui viendront l’animer.

Le maire de Laval en a profité pour remercier tous ceux et celles qui ont collaboré de près ou de loin à la mise en place de cet équipement stratégique pour le rayonnement de la culture et la pratique du sport à Laval. De Pomerleau à Evenko, le maire Demers a souligné la qualité du travail d’équipe et l’efficacité des différentes entités responsables de la réussite de ce grand projet, probablement à l’image des futurs succès du Rocket de Laval.

Messieurs Pierre Pomerleau, président de Pomerleau, et Jean-Marc Venne, directeur de projet, ont d’ailleurs fait mention de la collaboration hors pair de tous les acteurs qui ont permis le succès de la réalisation de la Place Bell, sans qui un complexe d’aussi grande qualité n’aurait pu être exécuté.

La Place Bell regroupe un amphithéâtre, une patinoire olympique ainsi qu’une glace communautaire. Elle est située au cœur du centre-ville de Laval. Attraction certaine pour les Lavalloises et Lavallois, l’ouverture officielle de la Place Bell se fera en septembre. Deux journées de portes ouvertes, qui suscitent un grand engouement chez les citoyens, sont organisées les 1er et 2 septembre prochain. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.