Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 juin 2017 - 11:07

Un défi pour lutter contre la violence conjugale

Par Salle des nouvelles

Le maire de Laval, M. Marc Demers, accompagné de Mme Sandra Desmeules, a salué en conférence de presse hier après-midi, la détermination et le courage de deux femmes qui vont défier le Mont Washington pour sensibiliser la population aux multiples problèmes causés par la violence conjugale.

«Mme Sammie-Line et Mme Betty Van De Ligt font une action méritoire pour changer les choses et transmettre un message d’espoir, depuis les hauteurs du Mont Washington. Vous comprendrez que je me joigne à la maison d’hébergement Le Prélude pour applaudir et encourager la mission EmpoWomen2 The Top» a déclaré cet après-midi le maire Demers, en se disant profondément convaincu qu'il reste encore beaucoup à faire pour lutter contre la violence conjugale.

La Montée du Mont Washington (Montagne du Grand Esprit) se déroulera du 7 au 9 juillet. Pour Sammie-Line et Betty, la montée et la descente représenteront globalement une randonnée pédestre de plus de 14 kilomètres. Celle-ci s’effectuera dans les conditions climatiques, souvent difficiles, du mont le plus haut de tout le Nord-Est américain, à plus de 1 900 mètres d’altitude. 

L’acuité du problème de la violence conjugale se traduit dans plusieurs statistiques suivies au fil des ans1. À titre d’exemple, en 2014, les services de police du Québec ont enregistré 18 746 infractions contre la personne, commises dans un contexte conjugal. Il s’agit du quart de tous les crimes commis envers la personne. En matière de violence conjugale, on doit rappeler que les femmes en sont les principales victimes (78,5 %). Pour les enlèvements et les homicides, elles représentent 100 % des victimes. 

«Ces deux Lavalloises soutiennent la cause de la lutte à la violence conjugale en sensibilisant la population. Elles veulent faire changer les choses par leur action et venir en appui à la Maison le Prélude. Avec son personnel, cette maison demeure une organisation de premier plan pour aider et protéger les victimes de ce fléau, malheureusement encore trop présent dans notre société» a conclu Mme Sandra Desmeules, membre du comité exécutif et conseillère du district Concorde-Bois-de-Boulogne.

«En prenant d’assaut le Mont Washington, ces deux Lavalloises contribuent à sensibiliser la population à la lutte à la violence conjugale, une lutte encore très nécessaire. »
Marc Demers 

Sur la photo:
Madame Sandra Desmeules, membre du comité exécutif et conseillère du district Concorde-Bois-de-Boulogne, l’animatrice Sammie-Line, Madame Betty-Ann Van De Ligt, le maire de Laval, M. Marc Demers ainsi que M. Raynald Adams, membre du comité exécutif et conseiller dans le district de Renaud.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.