Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 juin 2017 - 15:16

5 conseils pour le bon déroulement de l'examen dentaire de votre enfant

article commandité

Il arrive parfois, même involontairement, que nous transmettions à notre enfant nos propres appréhensions lors de sa première visite chez le dentiste. Il faut dire que les images négatives du bourreau ambulant arrachant à vif les dents des patients avec des instruments de torture sur les places publiques abondent encore de nos jours dans l’imaginaire collectif ! On est bien loin de tout cela aujourd’hui. Il faut dire que les dentistes ne ménagent pas leurs efforts pour s’assurer de notre bien-être et de celui de nos chères têtes blondes. Voici donc cinq conseils pour permettre à votre enfant d’y aller avec le sourire, à défaut du vôtre !

1) Une première visite très tôt dans la vie de l’enfant

Tous les dentistes s’accordent à dire qu’une première visite devrait intervenir dès l’apparition des premières dents, voire dès la première. Prévoyez donc un rendez-vous avant ses 1 an.

L’objectif est de familiariser au plus tôt l’enfant avec l’environnement du cabinet dentaire : odeurs, instruments, lumière. Ce simple dépistage, loin de tout stress lié à la douleur d’une carie ou d’une chute, est favorable au bon déroulement de la séance et de celles qui suivront.

Pourquoi ne pas l’emmener également avec vous à vos propres examens annuels de contrôle ?

2) Un discours rassurant

Les enfants ont peur de l’inconnu. Expliquez-lui le déroulement de la visite sans toutefois entrer dans les détails. Il est tout à fait possible de n’évoquer que la présence d’un docteur en blouse blanche qui va regarder si ses dents poussent bien. Dites-lui aussi combien c’est important d’avoir de belles dents.

3) Une histoire amusante

La littérature pour la jeunesse propose des livres drôles sur le sujet. Lisez-lui une de ces histoires pour le détendre. Acceptez qu’il emmène sa poupée ou sa peluche avec lui s’il en manifeste l’envie.

4) Un rendez-vous matinal

C’est bien connu, les enfants sont plus réceptifs et coopératifs le matin. Prenez rendez-vous de bonne heure de préférence, il sera plus disponible.

5) Une attitude positive

N’alimentez pas ses peurs ! Évitez de lui dire que ça ne fait pas mal, ne parlez pas de piqûres. Soyez enthousiaste, sans en faire trop non plus !

Si malgré tous ces conseils, l’appréhension ou la peur subsiste, parlez-en avant à une équipe de dentistes qui offrent une gamme complète de soins et de traitements à Laval adaptée aux enfants. Elle vous conseillera.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.