Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 juillet 2017 - 11:27

Le militantisme de la TCLCF porte fruit : un comité sera formé pour étudier la création d’un Conseil des Lavalloises

Par Salle des nouvelles

Une grande délégation de femmes s’est présenté hier soir à la séance régulière du conseil municipal de Laval, en appui à l’intervention de la Table de concertation de Laval en condition féminine (TCLCF) en faveur d’une démarche concertée avec la Ville pour la mise sur pied d’un Conseil des Lavalloises. Les femmes présentes ont pu récolter le fruit de leur travail acharné en assistant au dépôt d’une résolution allant dans le sens de leur revendication.   

La mise sur pied d’un Conseil des Lavalloises, demande portée depuis plus d’un an par la TCLCF, avait émergé dans la foulée de ses activités pour soutenir la participation citoyenne des femmes et leur représentation égalitaire au sein des instances démocratiques. En 2016, la TCLCF a ainsi formulé une demande officielle pour entamer une démarche pour la mise sur pied d’un Conseil des Lavalloises; instance consultative au sein même de la Ville qui conseille l’administration municipale au sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes.  

Hier soir, une étape cruciale a été franchie. En effet, des élues municipales ont déposé conjointement hier soir une résolution visant la mise en place d’un comité chargé d’étudier et de proposer les meilleures avenues pour parvenir à l’égalité entre les femmes et les hommes dans la société lavalloise. « Après plus d’un an de mobilisation pour qu’une démarche de mise sur pied d’un Conseil des Lavalloises soit entamée, nous nous réjouissons que la Ville ait décidé d’aller de l’avant. C’est un pas de franchi, qui nous permettra de sensibiliser davantage les élues aux bénéfices d’un Conseil des Lavalloises. » affirme Lucille Francoeur, présidente de la TCLCF.

Le comité, créé hier, composé paritairement d’élues municipales et de représentantes de groupes de femmes, dont la TCLCF, devra déposer ses recommandations au plus tard le 8 mars 2018. « À chacune de nos mobilisations depuis un an, nous constations l’engouement et l’intérêt pour un Conseil des Lavalloises.  C’est ce que nous continuerons de porter au sein de ce comité»  déclare Marie-Eve Surprenant, coordonnatrice de la TCLCF. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.