Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 août 2017 - 09:19

Le "tennis elbow" : causes, symptômes et traitements

Article commandité

Aussi appelé « coude du joueur de tennis », le « tennis elbow » désigne des douleurs ressenties au coude, à l’intersection de l’articulation et des tendons. Pour faire simple, il s’agit d’une tendinite du coude. Découvrez donc les causes, les symptômes et les traitements du tennis elbow.

Les causes du tennis elbow

Le « tennis elbow » est scientifiquement appelé « épicondylalgie du coude » ou « épicondylite latérale du coude ». Cette tendinite du coude peut être provoquée par un surmenage ou un traumatisme du tendon du muscle de l’avant-bras, celui qui se contracte pour ramener la main vers l’arrière du poignet.

Souvent, des contractions musculaires répétées et des mouvements répétitifs de l’articulation entraînent une inflammation de ce tendon. Ainsi, la principale cause du tennis elbow est la pratique intensive d’un sport qui sollicite excessivement le coude et le poignet.

D’ailleurs, ce problème médical porte ce nom, car les joueurs de tennis y sont souvent confrontés, à force de manipuler leur raquette. Mais d’autres sports peuvent aussi engendrer une épicondylalgie du coude, comme le golf, le bowling ou même le ski.

Les symptômes d’une épicondylite

Le principal symptôme de l’épicondylite est la douleur. Elle peut apparaître progressivement ou soudainement.

Vive, cette douleur se situe à l’intérieur du coude et peut s’étendre jusqu’au poignet. Elle peut même remonter jusqu’à l’épaule. Notez qu’elle s’intensifie en touchant la partie latérale du coude.

De plus, tout mouvement augmente également la douleur : plier le coude, redresser les doigts, serrer un objet, tourner le poignet, etc.

Comment traiter une épicondylite ?

Même si le tennis elbow entraîne généralement peu de complications, il est important de le soigner pour éviter des douleurs chroniques.

La première étape est de diagnostiquer l’épicondylalgie auprès d’un médecin. Ensuite, il s’agit de mettre en place le traitement adéquat. Deux options sont alors possibles pour calmer la douleur et réduire l’inflammation :

  • Traitement conservateur (non chirurgical) : physiothérapie, injection de stéroïdes, bandage, ultrasons, laser, chiropractie, etc.

  • Traitement de la tendinite du coude chez un chirurgien spécialiste : 90% des personnes atteintes d’une épicondylite peuvent guérir sans chirurgie. Mais si le traitement conservateur est inefficace après plusieurs mois, mieux vaut envisager une opération.

Quel que soit le traitement adopté, le repos est évidemment de mise ! L’articulation doit être immobilisée pendant un certain temps pour se régénérer.

Conclusion

Si vous souffrez d’une tendinite au coude, consultez rapidement un médecin. Il vous prescrira le traitement adéquat, avant que votre situation s’aggrave.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.