Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 septembre 2017 - 10:33 | Mis à jour : 10:36

Fonds Place-du-Souvenir

Octroi d’une subvention de 102 898 $ au Centre de bénévolat et Moisson Laval

Par Salle des nouvelles

C’est hier matin que le comité exécutif a entériné la recommandation du comité consultatif du Fonds Place-du-Souvenir d’octroyer une subvention de 102 898 $ au Centre de bénévolat et Moisson Laval.
 
Le maire de Laval, Marc Demers, a ainsi remis un premier chèque provenant de ce Fonds. La subvention accordée au Centre de bénévolat et Moisson Laval permettra de soutenir directement les enfants et les adolescents dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, un des quatre axes d’intervention visés par le Fonds.
 
« Grâce à cet investissement, nous aidons directement les jeunes lavallois. Ainsi, plus d’enfants auront accès à du matériel scolaire, moins d’entre eux iront à l’école le ventre vide et certains iront peut-être même dans un camp de vacances l’été prochain. Ces mesures en apparence modeste font une grande différence dans la vie des enfants », a indiqué le maire Demers.
 
Les projets du Centre de bénévolat de Laval et Moisson Laval
Avec cette importante somme, le Centre de bénévolat et Moisson Laval prévoit mettre en œuvre des projets prometteurs pour les enfants lavallois et bonifier certaines initiatives déjà en place. Ces projets s’inscrivent à l’intérieur de la vision de la Ville de Laval de développer pleinement le potentiel de ses jeunes afin qu’ils deviennent des adultes accomplis.
Opération coût de crayon : initiative en persévérance scolaire visant à offrir à plus de 625 jeunes les effets scolaires pour la rentrée 2017, c’est-à-dire un sac à dos, une boîte à lunch et des fournitures.

Trousse nouveau départ : distribution d’une trousse visant à combler les besoins de base en matière d’alimentation et d’hygiène des poupons âgés de moins de deux ans.
Collation pour les 2-4 ans : aide alimentaire de type collation visant à répondre aux besoins nutritionnels des enfants âgés entre 2 et 4 ans.
Vive les vacances : initiative visant à offrir un séjour d’une semaine dans un camp de vacances à des jeunes issus de familles à faible revenu.
 
Au sujet du Fonds Place-du-Souvenir
Rappelons que le Fonds Place-du-Souvenir a été créé en juin dernier et constitue un levier d’intervention auprès des jeunes de 0 à 17 ans issus de milieux défavorisés. L’argent de ce fonds provient des intérêts générés par la récupération des sommes détournés par la corruption et la collusion. Un comité consultatif a été formé par le comité exécutif de la Ville et son rôle consiste à déterminer les actions annuelles du Fonds selon les objectifs et les axes d’intervention ainsi qu’à recommander les initiatives devant bénéficier d’un soutien financier.
 
Axes d’intervention
Grâce au Fonds, l’administration municipale vise à confirmer sa volonté de soutenir directement les enfants et les adolescents. Les valeurs telles que la famille, l’accessibilité, le bien-être et l’ouverture sont les assises sur lesquelles le Fonds s’appuie. La Ville accomplit un geste significatif en concordance avec son titre de Municipalité amie des enfants. Voici les quatre axes d’intervention :
1.    La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale afin d’atténuer les risques d’appauvrissement et leurs conséquences;
2.    La persévérance scolaire et la réussite éducative, dont la préparation à la maternelle afin d’atténuer les risques d’appauvrissement et leurs conséquences;
3.    L’intégration sociale des jeunes immigrants;
4.    L’accessibilité aux activités culturelles, de loisir, de loisir sportif et de plein air afin de privilégier le développement global des enfants et d’éviter l’exclusion sociale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.