Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 septembre 2017 - 09:31 | Mis à jour : 09:36

La Fondation du Collège Montmorency amasse 60 606 $ lors de la 30e édition de son tournoi de golf au profit des Nomades

Par Salle des nouvelles

Le 11 septembre dernier, ce sont plus de 120 golfeurs qui étaient réunis au prestigieux Club de golf Le Fontainebleau afin de prendre part à la 30e édition du tournoi de golf au profit des Nomades. Grâce aux commanditaires, donateurs et participants, la Fondation à recueilli un montrant remarquable de 60 606$. Cette somme servira à appuyer les 250 étudiants-athlètes du Collège, en plus de contribuer au développement du programme sportif. 

Le beau temps était au rendez-vous et la bonne humeur était palpable chez les participants! Après avoir profité d’un brunch, des animations et des tirages attendaient les golfeurs aux tertres de départ. La journée s’est terminée avec un barbecue, ainsi qu’un tirage et un encan silencieux qui ont tous deux permis d’amasser près de 5 500$.  

Mme Josée-Christine Boilard, présidente de la Fondation, a tenu à remercier les donateurs et les partenaires qui soutiennent le développement du programme sportif Les Nomades – soit des athlètes de haute performance, pour qui la réussite éducative est importante :  « En appuyant les étudiants-athlètes, vous favorisez le rayonnement du Collège à travers la réussite sportive et éducative de ses étudiants, en plus de leur permettre de performer, de réaliser leurs rêves et de devenir des acteurs engagés dans leur collectivité». 

Les Nomades du Collège Montmorency
Les Nomades du Collège Montmorency regroupent cinq équipes masculines, cinq équipes féminines et deux équipes mixtes. Les étudiants-athlètes évoluent dans des équipes de badminton, basketball, cross-country, flag-football-féminin, football, soccer et volleyball. Ils sont 250 Nomades à performer au sein du Réseau du Sport Étudiant du Québec (RSEQ). Trois mots clés guident les faits et gestes des étudiants-athlètes : Effort, Engagement et Enthousiasme! Les étudiants-athlètes se doivent de réussir leurs cours afin d’être éligibles à la pratique de leur sport, session après session. Un encadrement académique rigoureux et personnalisé leur est offert afin de permettre la conciliation des études et du sport de compétition et ainsi assurer leur bonne réussite et leur diplomation.   

Sur la photo
De la Fondation : Josée Christine Boilard, présidente, Louise Marie Brousseau, vice-présidente, Nicolas Voyer, trésorier et Sylvain Courcelles. Du Collège Montmorency : Hervé Pilon, directeur général Les six présidents d’honneur : Denis Caissy président-directeur général du Groupe Récrégestion, Ronald Racicot, viceprésident service après sinistres chez Roy, Luc Dupont, Vice-président Québec de Garda World, Anne Lebrun, gérante de district du Groupe Compass, Daniel Filteau, technico-commercial chez Givesco et Philipe Genest, directeur des opérations, en remplacement d’Yves Latour, président de Sportmax. Invités spéciaux : Saul Polo, député de Laval-des-Rapides, adjoint parlementaire de la ministre de l'Économie, de la Science, et de l'Innovation et Jean Habel, député de Sainte-Rose et vice-président de la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles.  Absent sur la photo : Robert Luxenberg, propriétaire des Résidences étudiantes Montmorency et Yves Carignan, directeur des affaires étudiantes et des relations avec la communauté du Collège Montmorency. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.