Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 septembre 2017 - 09:04

Plancher en bois ou céramique pour la chambre à coucher : que choisir ?

Article commandité

Il n’y a pas de revêtement idéal pour telle ou telle pièce de la maison, mais force est de constater que les matériaux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Alors, que choisir pour votre chambre ou celle de vos enfants ?

Les avantages et inconvénients d’un couvre-plancher en céramique 

La céramique a l’indéniable avantage de bénéficier d’une grande endurance aux changements de température, que ce soit un froid extrême ou une très forte chaleur. Elle ne craquera jamais en cas de choc thermique et s’avèrera même idéale dans le cadre de l’installation d’un plancher chauffant.

Autre avantage : ce matériau est résistant à l’usure, il ne changera pas d’aspect au fil du temps. Dernier atout, il s’entretient très facilement avec des produits ménagers habituels.

Côté déco, elle se décline en de nombreuses variétés de formes, de styles et de dimensions, de quoi satisfaire toutes vos envies !

Le revers est sa froideur pour les pieds, sauf en cas de plancher chauffant. Par ailleurs, ce type de sol est dur et donc peu confortable pour des enfants en bas âge notamment. Vous devrez ajouter un tapis douillet qui se transformera vite en véritable nid à microbes…

Les avantages et inconvénients des planchers en bois

Le bois franc est sans aucun doute le meilleur choix pour une chambre. Ses couleurs sont infinies et vous aurez le choix des essences et des textures.

Si votre revêtement en bois est abîmé, faites-le rénover au moyen d’un sablage de plancher à Terrebonne avec la toute dernière innovation en matière de technologie de dépoussiérage. Cette opération vaut le coup en regard du prix du bois franc.

Si vous décidez de faire poser un plancher en bois sans avoir trop de budget, optez pour un parquet flottant, c’est-à-dire sans colle ni clous, juste pour le confort.

Noble par essence, il offre un confort chaleureux et élégant. De plus, il n’emprisonne pas la poussière, ce qui représente un atout essentiel en faveur des asthmatiques et des allergiques.

Il a quand même quelques inconvénients : il faut préférer les bois durs dans une chambre d’enfant, les bois mous s’endommagent plus facilement. Il gonfle à l’humidité, mais il sera peu exposé à celle-ci dans cette pièce-là. Comme il réagit à la lumière, sa couleur peut s’altérer au fil du temps.

Le bois franc reste sans aucun doute plus cher, mais il est plus durable. Et vous vous en lasserez moins !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.