Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2017 - 16:10

Qu’est-ce qu’un mécanicien automobile?

Article commandité

Vous aimeriez en savoir plus sur le métier de mécanicien automobile et des fonctions que ce technicien occupe? Voici un résumé des tâches qu’effectue celui-ci, et de la formation qu’il faut suivre pour pouvoir exercer cette profession.

Fonctions diversifiées

Le mécanicien automobile effectue l’inspection, l’entretien, la mise au point, la réparation et l’ajustement de tous les systèmes et composantes constituant un véhicule (incluant les 4X4, les fourgonnettes et les camions légers).

Il est en mesure d’effectuer la réparation des circuits électroniques et des systèmes électriques, de remettre les moteurs en état de fonctionnement, d’effectuer l’entretien et la réparation du système d’alimentation et d’injection, de la suspension, de la direction, du système de freinage, de la transmission , du système de démarrage, des pneus et des roues, des systèmes de chauffage et de refroidissement, etc. Il peut aussi avoir à effectuer des vérifications préachat et à donner des conseils à la clientèle sur l'entretien régulier de leur véhicule.

Pour effectuer toutes ces tâches, il doit avoir des connaissances précises dans différents domaines : mécanique, électrique, électronique, pneumatique et hydraulique. Pour poser des diagnostics (composantes défectueuses, usées ou brisées) et trouver la source des problèmes, le mécanicien automobile doit aussi savoir utiliser des outils et des appareils pour démonter, inspecter, réparer et réassembler les pièces. Il devra aussi faire des essais routiers pour confirmer un diagnostic.

Formation

Pour pratiquer le métier de mécanicien automobile, il faut soit obtenir un D.E.P. (Diplôme d'études professionnelles) en mécanique automobile, ou encore être engagé par un garage et apprendre le métier « sur le tas ». Dans les deux cas, il faut commencer en tant qu’apprenti et effectuer de nombreuses heures de travail sous la supervision d’un mécanicien automobile de métier (compagnon) pour être considéré comme étant certifié.

Comme le métier de mécanicien est régi, au Québec, par le Comité paritaire de l'industrie de l'automobile, il faut accumuler 4 ans de pratique (2000 heures par an) pour finalement pouvoir passer l’examen de qualification permettant de devenir compagnon. L’obtention du D.E.P. permet d'accéder au poste d'apprenti  2e année après 300 heures de travail seulement, comparativement à 1700 heures pour un apprenti sans formation collégiale.

Les milieux de travail possible sont les garages, les concessionnaires, les stations-service ou les organismes gouvernementaux.

Ce métier demande certaines habiletés :

  • Avoir une bonne dextérité manuelle (minutie et précision) pour pouvoir démonter, réparer et remonter des morceaux et des pièces de véhicules;

  • Avoir le sens de l’observation et une bonne capacité d’analyse pour être en mesure de détecter les problèmes et trouver des solutions;

  • Être autonome et débrouillard, puisque le travail sera souvent effectué seul;

  • Avoir le sens des responsabilités, puisque l’état des véhicules inspectés ou réparés affectera la sécurité des conducteurs;

  • Aimer le contact-client et être capable d’expliquer les problèmes détectés et les réparations à effectuer.

Il faut donc être polyvalent et très rigoureux pour effectuer ce métier. Pour l’entretien et réparation de votre véhicule, dirigez-vous vers un garage de mécanique. Vous serez entre de très bonnes mains!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.