Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2017 - 16:16

Tout savoir sur les fourmis charpentières

Article commandité

Parmi les insectes nuisibles qui s’invitent dans nos maisons, les fourmis charpentières sont celles qui font le plus de dommages à la structure portante du bâtiment. Voici tout ce que vous devez savoir sur ces insectes indésirables, pour mieux vous protéger contre leur venue et planifier leur extermination.

Connaître pour mieux éradiquer

Les fourmis charpentières (ou fourmis « gâte-bois ») sont de couleur noire avec des teintes brunâtres ou rougeâtres. Elles mesurent entre 5 à 25 mm (2,5 cm!) tandis que leur corps est divisé en trois parties. De nombreuses reines et plusieurs centaines d’ouvrières font partie d’une seule colonie, qu’elles établissent dans le bois des arbres en forêt, près des maisons (souvent dans le bois de chauffage) ou à l’intérieur de celles-ci.

Ces insectes nuisibles envahissent les bâtiments et y fondent des colonies lorsqu’elles y trouvent de la nourriture. Ils recherchent tout particulièrement les aliments protéinés ou sucrés. C’est pourquoi on les retrouve surtout dans les cuisines (fonds d’armoires, sous le lave-vaisselle, etc.). Au printemps ou durant l'été, cependant, des éclaireuses qui cherchent de la nourriture pour la ramener à leur nid peuvent entrer dans la maison sans y être encore établies.

Pour atteindre leur nourriture et la ramener à leur colonie (que cette colonie soit à l’intérieur ou à l’extérieur), elles creusent des galeries dans les murs, sous les planchers et dans les poutres qui soutiennent la maison. Contrairement aux thermites, elles creusent ces galeries en recrachant le bois sous forme de copeaux. En faisant cela, elles peuvent fragiliser la structure portante de la résidence, causant ainsi des dommages coûteux.

Certaines colonies formeront d’autres colonies dans la même maison. Les fourmis charpentières peuvent se retrouver dans les escaliers, les cadres des fenêtres, l’intérieur des portes et les greniers. Leur présence peut aussi démontrer que votre maison recèle une trop grande humidité, car ces insectes aiment se loger dans le bois humide, en décomposition ou pourri. Ils peuvent cependant s'attaquer au bois sain, surtout quand leur colonie prend de l'expansion.

Si vous repérez des petits tas de sciure de bois dans les recoins de votre maison, il s’agit assurément des restes du bois grugé par les fourmis lors de la confection de leurs tunnels.

Extermination rapide recommandée

Comme ce type d’insecte se reproduit très rapidement, il est primordial de les faire exterminer le plus rapidement possible. Aussitôt que vous décelez la présence d’une ou deux fourmis de ce type dans votre maison, c’est le signe qu’il y a fort probablement un nid. Une colonie peut compter jusqu’à 2000 ouvrières ou plus! C’est pourquoi il faut agir très rapidement lorsqu’on en voit quelques unes, pour ne pas que celles-ci se reproduisent et forment des colonies.

En cas d’invasion de fourmis charpentières, faites appel aux compétences d’un exterminateur. La plupart des compagnies d’extermination offrent une identification de l’insecte, une évaluation de la gravité de la situation, ainsi qu’une soumission gratuite. Ces experts expérimentés utilisent des procédés et des produits qui ont fait leurs preuves, et peuvent exterminer durablement ces insectes plus qu’indésirables!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.