Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2017 - 16:23

Qu’est-ce que le droit familial ?

Article commandité

Le droit de la famille réglemente les rapports juridiques au sein de la famille et entre la famille et les autres personnes. Tout ce qui concerne les règles du mariage et du divorce, le partage des biens, l’adoption, la garde des enfants, les droits de visite, les pensions alimentaires, etc.

Pour bien savoir vers quel avocat se tourner, il est important de connaître les domaines du droit dans lequel il se spécialise. Dans le cas qui nous concerne, mieux vaut s’assurer que celui-ci est spécialisé dans le droit familial et la médiation avant de fixer un premier rendez-vous.

Deux situations déterminantes en droit de la famille

  • Les parties s’entendent pour recourir à la médiation afin d’éviter d’en débattre en cour (droit familial non contesté).

  • Les deux parties ou l’une d’entre elles refusent la médiation ; ou la médiation entreprise ne fonctionne pas et il faut en passer devant le juge (droit familial contesté)

Dans l’une ou l’autre de ces situations, le choix d’un avocat spécialisé en médiation et très expérimenté s’avère essentiel. Notez que vous pouvez décider de recourir à la médiation familiale dès que vous entamez la séparation ou le divorce, mais aussi à n’importe quel moment où survient un conflit par la suite. Ces conflits peuvent concerner différents aspects comme la garde partagée, le partage des biens, etc.

Un rôle important

L’avocat tient, en premier lieu, le rôle de conseiller auprès de son client. Il recommande, à la suite de l’analyse de la situation, les actions à poser et guide son client dans les comportements à adopter ou à éviter ainsi que sur les procédures que ce dernier doit entreprendre.

Lorsque le mandat lui est confié officiellement, il devient le mandataire de son client et le représente devant le tribunal et lors des négociations avec l’autre conjoint ou le procureur.

L’avocat médiateur

Un avocat médiateur familial accrédité doit satisfaire aux exigences du Barreau du Québec. Formé aux techniques de la négociation et de la médiation, il aide, impartialement, les deux parties à prendre des décisions éclairées. En plus d’être membre du Barreau du Québec, il doit, entre autres, exercer le droit depuis au moins trois ans et avoir suivi la formation de base de 60 heures reconnue par le Barreau du Québec. Le médiateur constitue un allié sûr pour parvenir à une entente sur mesure.

La médiation se révèle un processus simple pour les couples qui se séparent et veulent régler leur rupture à l’amiable dans leur intérêt supérieur et respect mutuel.

Une donnée qui fait réfléchir

Selon des statistiques récentes publiées par le ministère de la Justice du Québec, 8 couples sur 10 ayant eu recours à la médiation familiale ont réussi à s’entendre.

La médiation permet à tous de s’exprimer. À la suite de son évaluation de la situation, le médiateur détermine avec le couple les questions à aborder. La garde des enfants, les droits de visite et de sortie, la pension alimentaire, etc. Rien n’est laissé au hasard et les questions urgentes sont abordées dès le départ.

Dans tous les cas, choisir le bon avocat pour la bonne situation favorise la réussite de la médiation et d’une négociation familiale viable. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.