Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 octobre 2017 - 09:19

Laval accueille les bibliomobiles du Québec et inaugure une murale pour les jeunes

Par Salle des nouvelles

À l’occasion de la Semaine des bibliothèques publiques, les Bibliothèques de Laval étaient l’hôte du premier rassemblement des bibliomobiles du Québec. Les représentants d’une quinzaine de municipalités ont discuté de leurs bons coups et des défis reliés à l’opération d’une « bibliothèque sur roues » qui sillonne leur territoire et offre aux enfants, aux adultes et aux ainés un service gratuit de prêt de livres souvent jumelé à un programme d’animation.
 
« Un tel rassemblement permet aux municipalités de partager leur expertise afin d’améliorer leurs pratiques et de joindre un public plus large, moins enclin à fréquenter le réseau traditionnel. À Laval, la Bibliomobile est un service très apprécié depuis son lancement en 2015. À ce jour, ce sont plus de 1 700 abonnements, 100 000 prêts et 300 animations qui ont été rendus possible grâce à ce service qui favorise l’accès à la lecture en se rendant près des gens dans leurs milieux de vie», a souligné le maire Marc Demers.
 
Inauguration d’une murale à la bibliothèque Multiculturelle
Les Bibliothèques de Laval ont également inauguré le 23 octobre une murale réalisée par l’artiste visuel Olivier Gaudette. Cette œuvre implantée à la bibliothèque Multiculturelle vise à créer un espace plus ludique dans la section jeunesse. Olivier Gaudette s’est inspiré des esquisses créées par des jeunes âgés de 8 à 10 ans lors d’un atelier qu’il a animé à l’occasion des Journées de la culture.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.