Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 octobre 2017 - 14:03

Les différences entre le dentiste et l’hygiéniste dentaire

Article commandité

Dans une clinique dentaire, chaque personne occupe des fonctions bien précises et leurs tâches ne peuvent pas être interchangées. Ainsi, le dentiste et l’hygiéniste dentaire s’occupent des mêmes patients de façon différente, mais complémentaire.

Le rôle du dentiste

Pour pratiquer la médecine dentaire, il faut étudier plusieurs années à l’université, puis obtenir un permis émis par l’Ordre des dentistes du Québec. Certains dentistes sont spécialisés dans des domaines de dentisterie particuliers, alors que d’autres s’occupent plutôt des soins généraux.

En se basant sur le travail réalisé en amont par l’hygiéniste, le dentiste procède à un examen de la bouche et détermine les interventions nécessaires en cas de maladie des dents ou des gencives, de caries ou d’une autre douleur dentaire. Il procède ensuite au traitement déterminé, qu’il s’agisse d’une réparation, d’une extraction ou d’un traitement de canal, par exemple. Ainsi, toute chirurgie ou tout traitement dentaire devra être réalisé par un dentiste qui connaît les bonnes pratiques par rapport aux soins nécessaires.

Pour les chirurgies mineures, le dentiste est en mesure d’anesthésier la région à traiter. Si la situation l’exige, il peut également prescrire des antibiotiques ou des analgésiques. Pour les traitements plus complexes, le patient est recommandé à un collègue spécialisé, comme un denturologiste, un orthodontiste ou un parodontiste.

Si une prothèse est nécessaire, c’est aussi le dentiste qui procède au moulage des dents avant d’envoyer le tout en laboratoire. Lorsque c’est prêt, il vérifie l’ajustement des prothèses et s’assure qu’elles conviennent.

L’importance de l’hygiéniste dentaire

Après l’obtention d’un diplôme d’études collégiales et son admission à l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec, l’hygiéniste dentaire peut pratiquer son métier, qui consiste principalement à faire de la prévention et du dépistage. Ainsi, l’une de ses premières tâches est d’enseigner aux patients les bases d’une bonne hygiène bucco-dentaire, par exemple en expliquant les techniques de brossage des dents les plus efficaces ou l’importance de passer la soie dentaire régulièrement.

L’hygiéniste dentaire peut déceler les maladies des dents et des gencives d’un patient en réalisant un examen de base. Cela inclut la prise de radiographie pour détecter des caries et d’autres problèmes plus graves, ou encore pour vérifier le développement des dents chez les enfants.

Son rôle consiste ensuite à déterminer les soins ou les actions à entreprendre pour améliorer la santé de la bouche des patients et prévenir toute affection. Cela lui permet de prodiguer de précieux conseils faciles à mettre en pratique.

D’autre part, l’hygiéniste dentaire peut aussi prodiguer quelques soins simples, délégués par le dentiste, qui relèvent plus de l’hygiène ou de l’esthétique que de la médecine dentaire. Il s’agit du détartrage, souvent appelé nettoyage annuel, du blanchiment et du polissage des dents.

En résumé, bien que le dentiste et l’hygiéniste dentaire soient passionnés par la même science, leurs rôles sont très différents et se complètent bien. Tandis que l’hygiéniste dentaire œuvre surtout dans la prévention, le dentiste se concentre plutôt sur la réparation, la restauration et le traitement. C’est ce qui explique pourquoi on rencontre toujours l’hygiéniste avant le dentiste lors d’un examen dentaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.