Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 janvier 2018 - 09:44

Comment reconnaître une rhinite allergique ?

Article commandité

La rhinite allergique cause principalement une inflammation de la muqueuse nasale, qui peut chez certaines personnes, se manifester par des saignements de nez.

Bon à savoir

La rhinite allergique saisonnière est couramment appelée rhume des foins. Voici quelques informations intéressantes à connaître sur la rhinite allergique (par le ministère de la Santé) :

  • les symptômes de rhinite allergique touchent 17 % de la population

  • 56 % des personnes touchées ont rapporté des symptômes sans avoir été diagnostiquées par un médecin

  • près du quart des personnes ayant rapporté des symptômes de rhinite allergique ont observé des symptômes persistants (pendant 7 mois ou plus)

  • les 25-44 ans sont les plus touchés

  • les symptômes de rhinite allergique sont plus fréquents pendant la saison d’été (de juillet à octobre)

  • le pollen (de l’herbe à poux pour moitié) est le facteur déclenchant mentionné le plus fréquemment

La rhinite allergique persistante, en revanche, présente la particularité de ne pas être liée à la saison (d'été par exemple). Les acariens ou les poussières de maison font partie des facteurs pouvant déclencher une rhinite allergique, mais aussi les animaux domestiques ou encore les moisissures et même les coquerelles.

Les symptômes de rhinite allergique

Les principaux symptômes observés, surtout en été, sont :

  • éternuements et écoulements nasaux

  • picotements dans la gorge

  • larmoiement et sensation d’égratignure

  • sensation de brûlure aux yeux pouvant mener à une conjonctivite

Des saignements de nez peuvent apparaître à cause de l'irritation prolongée des parois nasales. Les petits vaisseaux sanguins du nez peuvent alors se retrouver à vif.

Arrêter les saignements de nez sans danger est parfaitement envisageable avec un gel approprié. S'il ne traitera pas la rhinite allergique, il permettra de stopper les saignements. Le gel exerce naturellement une pression sur la muqueuse nasale et sur le vaisseau sanguin, ce qui permet de favoriser la coagulation naturelle du sang, d’améliorer et de favoriser alors la cicatrisation de la ou des plaies sur les parois du nez.

Quels traitements ?

Ce sont généralement des antihistaminiques qui seront prescrits pour stopper les rhinites allergiques saisonnières et persistantes.

Il existe des solutions pour soulager les symptômes comme les bains nasaux à l’aide d'une solution saline, ou encore les bains de vapeur pour hydrater la muqueuse du nez.

Enfin, sachez qu'il est important de garder un intérieur avec un taux d'humidité suffisant. C'est particulièrement vrai pour les personnes les plus sensibles aux allergies.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.